Mélodie Eillis

Les X-Men voient leurs rangs grossir puisque désormais, l'une de leur enseignante a rejoint New York. Un tourbillon traverse les couloirs de l'Institut de Charles Xavier !

Bienvenue à toi Melodie Eilis !





Abel Cohen

La silhouette du géant hanté se dessine dans nos rues. Son visage presque d'outre tombe est dans l'esprit de certains criminels, est synonyme d'Enfer. Désormais il veille sur nos chers concitoyens !

Bienvenue à toi Abel Cohen !





Nathaniel Drakul

La mutation génétique de sa famille a donné naissance à tout un mythe. On les nommes vulgairement vampires, mais en réalité, toute sa lignée est composée de mutants.

Bienvenue à toi Nathaniel C. Drakul !





Pamela Isley

Amis de la nature, ne soyez plus inquiets pour nos amis les plantes, désormais Poison Ivy est là pour faire entendre leurs voix !

Welcome to Poison Ivy !





Hal Jordan

En plein jour ou dans la nuit noire - Nul mal n’échappe à mon regard - Que ceux qui devant le mal se prosternent - Craignent la lumière des Green Lanterns !
Désormais Green Lantern veille lui aussi sur New York. Nos citoyens connaissent un nouveau bol d'air !

Bienvenue à toi Green Lantern !





Rémy Le Beau

Gambit arpente désormais dans nos rues, mais ce soir, le fait-il au nom des X-Men ou bien pour commettre quelques fripouilleries dont il a le secret ?

Bienvenue à toi Gambit !





Nora Winters

Equilibre et voix de la raison de la tristement célèbre Poison Ivy, sa douceur suffira-t-elle à maintenir la belle plante sur le droit chemin ?

Welcome to Nora Winters !





Loki Laufeyson

Que New York tremble, le divin du mensonge semble bien revanchard dans nos rues, qu'inventara-t-il pour nous rendre la vie impossible ?

Bienvenue à toi dieu de la malice ! !





Holly Robinson

La célèbre comparse de Catwoman hante désormais nos rues. Quelle diablerie va-t-elle inventer pour secouer les New Yorkais ? Que les autorités se méfient de son sourir ravageur !

Bienvenue à toi Hollydays !





Elly D. Kenuo vient de nous rejoindre !
Bienvenue parmi nous ! Éclate toi bien !

Les Nouveautés du Forum en Temps Réel


Nous comptons 54 habitants sur le forum, et nous n'attendons que toi cher/e visiteur/teuse !
Première animation RP lancée
Event I Chapitre I



► Désormais, les personnages féminins de type félin inscrits après le
26 août 2012 seront refusés. Seuls les prédéfinis et scénarios de ce type
sont acceptés.



► Désormais, les groupes des Indépendants & des rebels sont
fermés pour les personnages inventés. Seuls les scénarios, prédéfinis
et personnages inspirés des BDs sont acceptés dans ces groupes.



Partagez | 
 

 Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam


PNJ Du Staff

Arrivé le : 15/05/2012
Messages : 464
Diamant Reçus Diamant Reçus : 10000
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Sexe : Masculin
avatar



PNJ Du Staff

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Ven 31 Aoû - 6:14


Mise en Déroute
Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark




































Sus à l'Ennemi

La poussière retombe et le calme revient. Les derniers débris finissent de choir et le silence retombe. 3... 2... 1... C'est la panique. Cris, appels à l'aide, pleurs... En tout sens les corps cherchent à se mouvoir. Ici et là, des cadavres parfois entier, tantôt brûlés, lorsque les corps ne sont pas déchirés. Déchiquetés.

Nos trois visiteurs se relèvent lentement au milieux des décombres. Nous distinguons tous désormais qu'il s'agit d'êtres semblables physiquement aux êtres humains. Le premier s'élève dans les airs et part en direction de l'Est, le second, à son opposé, il s'envole vers l'Ouest, quant au troisième... L'individu s'avance. Rapidement, ses intentions sont clairement exposées : il fait feu sur les survivants paniqués. Ses armes sont, de toute évidence, d'une technologie très largement supérieure à la nôtre. Elles semblent envoyer un rayon destructeur mais il est pour l'heure, impossible d'en savoir plus.

Les autorités sur place tentent d'intercepter l'agresseur. Celui-ci résiste, n'obtempère à aucun avertissement. Les forces de l'ordre sont submergées, elles ouvrent le feu mais leurs munitions ricochent sur quelque chose d'invisible... L'individu semble porter une sorte de bouclier. Ce dernier rétorque contre eux des boules de feu. Pyrokynésie ? Que dissimule-t-il d'autre ?

Dans le QG des Avengers, les alarmes retentissent. Les “bippers” s'affolent. La ville est en danger. New York a besoin d'eux.

Pendant que certains sont envoyés aider les survivants, d'autres font front en première ligne. Ironman et Black Bolt forment le duo qui aura pour délicate mission de repousser l'agresseur et si possible, de le mettre hors d'état de nuire...

Lorsqu'ils arrivent, la zone est digne d'un front en temps de guerre. Un nuage de poussière rend la visibilité des plus limitées. Des cris, l'odeur du sang et les éclats des balles et des pouvoirs du visiteurs rendent l'atmosphère irréelle.

Le nombre de victimes est allé croissant, le dernier visiteur arrosant allègrement ceux qui espèrent se mettre debout. Les autorités sont submergées, les secouristes tentent de soigner les blessés tout en étant les cibles toutes désignées du visiteur qui préfère les viser plutôt que faire attention à ceux qui cherchent à l'arrêter.

De-ci de-là, des feux sont allumés, signe que des canalisations de gaz libèrent leurs effluves mortelles. Les immeubles qui n'ont pas accusé l'arrivée des visiteurs, accusent ceux des armes étranges. L'un d'eux menace de s'effondrer tandis que les autres perdent régulièrement des pans entiers de béton armé.

Déroulement :

Ordre de postage :
    1°/ Blackagar Boltagon
    2°/ Anthony E. Stark

Rappel :
    • Chaque personnage ne peut participer qu'à un seul à la fois pour les sujets qui se dérouleront à la même date au cours du jeu.
    • Adam ne participera pas forcément au topic. Il ne le fera jamais sur demande mais par surprise et de manière exceptionnelle donc ne comptez pas sur lui Wink
    • Une réponse par sept jours et par personnage est requise.
    • Un minimum de 500 mots est requis.
    • Jouez le jeu, vos personnages ne sont pas des dieux omniscients et invulnérables, ne faite ni agir, ni penser et encore moins parler les personnages des joueurs sans leur accord préalable. Il en est de même pour toute action irréversible sur d'autres personnages joueurs. En revanche, n'hésitez pas à vous servir de PNJ
    • Ce petit texte de rappel est placé dans chaque sujet de l'Event Wink
Anthony E. Stark & Blackagar Boltagon
Mise en Déroute




La Puissance Absolue

Arrêtez de prier, Adam n'a que faire de vos requêtes, il en a marre des demandes qui n'en finissent pas. Adam attend des actes, si vos actes l'impressionnent alors peut-être vous écoutera-t-il.

Adam refuse les MPs car Adam n'est qu'un PNJ, la section des questions est là pour plus d'efficacité et de rapidité dans le traitement des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Blackagar Boltagon


Avenger

Arrivé le : 04/08/2012
Messages : 170
Date de naissance : 11/02/1987
Age derrière l'ordi : 30
Diamant Reçus Diamant Reçus : 8
Coup de Coeur Coup de Coeur : 5
avatar


Avenger

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Ven 31 Aoû - 15:32

Un sifflement aigu se fit soudainement entendre au-dessus des ruines et de la zone de destruction. Les rares personnes encore conscientes ou qui n'étaient pas concentrées sur leur survie et la protection de leur intégrité physique levèrent les yeux au ciel pour découvrir une silhouette entourée d'une aura bleutée filant vers eux, et l'étrange visiteur qui s'acharnait à détruire tout ce qui se trouvait dans son champ de vision.

Une autre silhouette la suivait, mais c'était bien le point bleuté qui s'approchait en premier de la zone. Ceux qui pouvaient continuer de regarder découvrirent alors son allure, et se demandèrent logiquement s'il s'agissait d'un nouvel ennemi ou d'un allié - même s'il ne donnait pas l'impression d'être "sympathique".
Vêtu d'une immense armure noire et rouge, avec un casque digne des pires cauchemars, et avec une sorte de cape métallique entre les bras et ses flancs, il n'était plus qu'à une dizaine de mètres du visiteur.



Une rafale d'énergie bleutée s'extirpa du symbole présent sur le front de son casque et vint frapper immédiatement l'adversaire qui, malgré sa puissance, dut reculer sous la puissance et le poids du choc.
Son agresseur s'arrêta alors au milieu de l'avenue, lévitant au-dessus du sol les poings serrés en attendant que son allié arrive. Celui-ci, certainement accompagné par sa musique d'introduction habituelle, vit alors quelques mots apparaître dans l'écran de son casque, directement issu du dispositif d'écriture visuelle implantée par Anthony Stark lui-même dans l'armure de celui qui se faisait appeler Black Bolt depuis peu.

Code:
"Je l'occupe. Protège-les."

Le milliardaire avait aidé son nouveau camarade au sein des Avengers en incorporant à son costume métallique une version améliorée d'un dispositif d'écriture visuelle, d'abord lancé par des chercheurs français. Ce système permettait de lire les mouvements des yeux pour les transformer en formes, et donc rédiger des lettres et des mots pour s'exprimer.
Blackagar refusait d'utiliser ce dispositif en "civil", car il voulait garder sa particularité et son mutisme, mais il savait qu'il était plus qu'utile en situation de combat. Et après son terrible échec à la station du métro, il refusait de s'handicaper encore - il refusait de pouvoir échouer encore.

Ne laissant pas Iron Man répondre, sachant très bien qu'il n'apprécierait guère les ordres mais refusant d'attendre, Boltagon se jetant vers le visiteur, lançant une nouvelle rafale d'énergie psionique vers son esprit tout en accumulant son pouvoir pour être résistant. La destruction terrible de New York avait grandement modifié l'état des électrons locaux, et il en avait absorbé une grande partie pour être au maximum.

Alors que le visiteur reculait encore, Black Bolt le frappa très violemment au visage avec une force surdéveloppée, pour l'affaiblir et permettre de l'appréhender.
Il devait l'arrêter. Il devait le stopper. Il devait réussir, cette fois-ci. Il ne supporterait plus l'échec, il ne supporterait plus la défaite et la culpabilité, et s'il devait détruire le visage de ce monstre assassin, il le ferait ; il était temps d'être le héros que ce monde demandait.

(HJ/ Hello ! J'ai un peu "joué" ton personnage pour son arrivée, et surtout pour le dispositif d'écriture visuelle, j'espère que ça ne te gênera pas. J'en ai parlé avec Adam et elle m'a dit que c'était possible. En fait, le dispositif d'écriture visuelle existe bien et vient d'être annoncé. Je suis parti du principe que le super-génie Stark aurait pu aider Black' en améliorant cette technologie pour l'incorporer à l'armure de Black'. J'espère que ça ne te dérange pas ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité



avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Dim 2 Sep - 13:24




































Les mains dans mon armure, les fesses sur l’une des chaises du labo du QG, je répare les quelques réparations importantes que je dois apporter sur mon invention. Les sourcils froncés, je me demande même s’il ne faudrait pas que je commence à penser à une nouvelle conception pour mon armure, bien qu’elle en ait déjà pas mal. Bien sûr, je ne fait pas mes test sur l’originale. J’en ai conçu une autre, en cas de problème…une de rechange quoi. Le grésillement des lasers sur le casque de mon armure prend une place certaine dans la pièce. Je m’entends à peine penser. A peine terminée ma réparation, une énorme tonalité sonne dans le QG, des Avenger sont demandés. Je lève la tête de mon armure en attendant de savoir si je suis demandé ou pas… "Bip bip". Je regarde autour de moi pour voir si Captaine ou le grand vert pas beau ne traîne pas autour du labo, et donc si le bip ne venait pas d’eux…Personne, je suis seul. Conclusion c’est bien le mien. Yes, enfin un peu d’action. Je me lève d’un seul coup et cours vers la sortie. « Désolé ma belle, ton tour attendra ! » Je descends dans le dortoir réservé à mon armure, appuie sur le bouton qui la libère de sa grosse boîte de métal, et l’enfile.

L’endroit où je devais me rendre, est complètement saccagé. Plus de vie, ou bien à ce que je peux voir, peu de survivants. Ce mec c’est fait tout ça à lui tout seul ? L’odeur du cadavre et de la souffrance se repend. Même derrière mon armure je le sens, ça n’a pas beaucoup rie ici. Dans les airs, j’aperçois Blackgar. C’est donc à ces côtés que je vais me battre aujourd’hui ? Ca tombe bien, il va pouvoir tester ma nouvelle conception, installé par mes soins. Après tout, pourquoi pas, bien que j’apprécie travailler en solitaire. Il est arrivé avant moi, et passe donc déjà à l’attaque. "Je l'occupe. Protège-les." C’est une blague, ou Black vient de me donner un ordre ? Autant ne pas lui répondre et faire ce qu’il dit…Oui parce qu’en voyant le gabarie en face de lui, je me dis que je prends moins de risque en faisant quelque chose de bien plus juste. Je mets en marche mes réacteurs et vole vers les secours et les blaisées, victimes du visiteur. Arrivé juste à temps, alors qu’un sauveteur et un blaisé allaient recevoir la claque de leur vie, j’arrive a toute vitesse et les prend au passage pour les déposer plus loin, derrière un grand camion renversé. Ils ont eu chaud au fesse. Cette ennemie est capable de faire combiens de choses en même temps ? C’est à vous rendre fou. Je remonte en l’air, histoire d’avoir une vue complète sur le visiteur et les victimes. La plus part on eu l’incroyable idée de se mettre sous un préau ou quelque chose qui peut a tout instant, menacé de s’écrouler. La moindre puissance lancée contre ce qu’ils pensent les protéger, peut signer leur arrêt de mort. Mes réacteurs au max, je fonce vers ceux en particulier. « Enlevez vous de là, c’est trop dangereux ! » Dis-je en faisant des mouvements de bras. D’accord ils sont en situation de crise, de panique, mais ils ne sont quand même pas très futfute.
Quelques secondes d’absence, et l’autre en profite pour me bombarder. Dos a terre, je me relève très vite et fonce sauver une femme imprudente. Ils peuvent pas restés où ils sont ? Je me rapproche de plus en plus de Black et du lâche qui bombarde lorsqu’on a le dos tourné. « Besoin d’aide peut-être ? » Crie-je en sortant mon laser qui sauva la vie a un vieux d’environ soixante balais.

HJ: Pas de soucis ! Si dans ma réponse quelque chose gêne, ou tu ne comprend pas, parle en moi!




Revenir en haut Aller en bas
Blackagar Boltagon


Avenger

Arrivé le : 04/08/2012
Messages : 170
Date de naissance : 11/02/1987
Age derrière l'ordi : 30
Diamant Reçus Diamant Reçus : 8
Coup de Coeur Coup de Coeur : 5
avatar


Avenger

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Mar 4 Sep - 20:22

Blackagar entendit les paroles d'Anthony Stark quand il lui proposa son aide. Il était occupé à se relever alors que son allié défendait la populace de l'attaque du mystérieux et très puissant visiteur, comme lui-même venait de s'en rendre compte de la pire des façons.
Si les premières attaques avaient été positives, repoussant l'adversaire et semblant lui faire suffisamment mal pour amoindrir ses capacités, la suite avait été beaucoup moins agréable et engageante. En réalité, tout était allé de travers, et il en payait désormais les conséquences.

Violemment repoussé par l'agresseur, il avait subi de violents crochets du droit et du gauche avant de sentir une extrême puissance l'envoyer au loin. Propulsé contre un immeuble, brisant un flanc de ce dernier, il s'était écroulé au sol. Du sang gouttait de son nez et de ses lèvres à l'intérieur de son casque, et Boltagon devait se forcer pour ne pas pousser ne serait-ce qu'un murmure de douleur.
Heureusement pour New York, cela faisait bien longtemps qu'il avait appris à se contrôler et à encaisser la douleur ; cela n'empêchait cependant pas la colère, et la culpabilité.

A nouveau, il avait foncé sans réfléchir, comptant uniquement sur sa puissance pour vaincre - à nouveau, il avait failli.
Seulement, il avait cette fois-ci une deuxième chance d'arranger encore les choses, de mieux faire. Et il ne la gâcherait pas non plus.

Se relevant auprès d'Iron Man, sentant que l'épaule et le flanc gauches de sa propre armure étaient amochés par les chocs, Blackagar jeta un regard sur le héros milliardaire et acquiesça. A l'intérieur de son casque, une série de battements de paupières activèrent l'écriture visuelle, et son collègue Avengers découvrit quelques secondes plus tard les paroles que le mutant muet tenait à lui adresser.

Code:
"Trop puissant pour être combattu seul. Trop puissant pour être sous-estimé. Je prends le flanc droit."

Offrant un signe de tête qui se voulait déterminé mais était bien neutre derrière son casque total, Boltagon s'éleva dans les airs, à nouveau entouré d'une aura d'énergie bleutée. Il avait dû puiser dans sa réserve pour résister aux coups, mais il en avait encore suffisamment pour continuer le combat - et il n'arrêterait pas avant un bout de temps.
Se retournant vers le visiteur qui persévérait dans ses ravages, il se décala sur la droite et accumula son pouvoir dans ses deux poings ainsi que dans le symbole fixé sur son casque. Pendant de longues secondes, et alors que le visiteur détruisait tout sur son passage, il chercha à augmenter sa puissance jusqu'à parvenir à un degré jugé acceptable.

Black Bolt fila alors à une vitesse extraordinaire, fonçant directement vers son adversaire. Un fort rayon d'énergie psionique s'échappa de son crâne, alors que sa force augmentée devait servir à frapper plus que brutalement le flanc gauche de la créature.
A voir si ça suffirait - à voir si Stark agirait de même.
Revenir en haut Aller en bas
Adam


PNJ Du Staff

Arrivé le : 15/05/2012
Messages : 464
Diamant Reçus Diamant Reçus : 10000
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Sexe : Masculin
avatar



PNJ Du Staff

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Jeu 27 Sep - 15:04

Rapidement, les choses basculèrent. Affichant un sourire carnacier de défi en regardant droit dans les yeux Black Bolt, le visiteur lentement ouvre la paume de sa main. Une lueur bleue se diffusa autour de lui et puis plus rien. Une seconde s'écoule, puis deux, puis trois... Les tirs alliés qui avaient cessé des autorités au sol s'oriente brutalement vers l'homme de fer. Au sol, les corps inanimés semblent reprendre vie, muent d'un nouveau souffle. Ils se relèvent. Tout ceux ayant été touchés par les tirs ennemis se soulèvent. Leurs bras s'arment de débris, de pierres, de barre métalliques... Ils grondent une menace et marchent désormais droit sur la Flèche Noire. Des projectiles sont lancés à son encontre et leurs pas lourds indiquent clairement leur intention de nuire.

Un rire s'élève, celui du visiteur. Les survivants autour d'Ironman cessent leur fuite. Ils s'immobilisent avant de se retourner à leur tour contre le héros. Les tires des autorités ne les arrêtent pas, bien au contraire, aucun n'hésite à obéir à la volonté du non-humain. Ils servent de chaire à canon. Sous les pieds pieds de l'homme de fer, le sol s'ameublit lentement tandis qu'il doit affronter les attaques désormais coincé jusqu'à la taille malgré ses tentatives pour se sortir de ce mauvais pas.

Pour attirer l'attention de Black Bolt, notre aimable visiteur ouvre le feu droit sur lui, avant qu'une comtine au loin ne s'élève au travers de chants d'enfants :

Promenons-nous dans les bois,
Pendant que le loup y est pas.
Si le loup y était
Il nous mangerait,
Mais comme il y est pas,
Il nous mangera pas.
Loup, y es-tu ?
Que fais-tu ?
M'entends-tu ?


Un groupe d'enfant s'approche comme appelé par une volonté invisible qui n'est pas leur : celle du visiteur. Et pour la première fois, la voix de ce dernier s'élève :

- Je mets ma chemise.

En cœur, entourant à présent le nouvel arrivant, les enfants poursuivent leur chant. Désormais, il est clair que notre visiteur comprend parfaitement notre langue et est familier avec les coutumes de nos habitants... Son but est toujours pourtant obscur, que fait-il ici ? Son armure vivante composée d'enfants lui assure un avantage certains sur ses adversaires désormais, d'autant plus que l'homme de fer commence à être en mauvaise posture...



La Puissance Absolue

Arrêtez de prier, Adam n'a que faire de vos requêtes, il en a marre des demandes qui n'en finissent pas. Adam attend des actes, si vos actes l'impressionnent alors peut-être vous écoutera-t-il.

Adam refuse les MPs car Adam n'est qu'un PNJ, la section des questions est là pour plus d'efficacité et de rapidité dans le traitement des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Blackagar Boltagon


Avenger

Arrivé le : 04/08/2012
Messages : 170
Date de naissance : 11/02/1987
Age derrière l'ordi : 30
Diamant Reçus Diamant Reçus : 8
Coup de Coeur Coup de Coeur : 5
avatar


Avenger

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Jeu 27 Sep - 17:52

(HJ/ Merci de relancer ce sujet et de m'aider dans mes projets, cela me fait très plaisir et me touche beaucoup. /HJ)

Blackagar n'aimait pas le tour que prenait cette crise.
En réalité, cela commençait à l'énerver. Et ce n'était jamais bon signe.

Il avait stoppé son vol vers son adversaire quand ce dernier avait utilisé une boule d'énergie bleutée, qui avait mené à une étonnante manipulation de toutes les personnes présentes - vivantes ou non.
C'était d'ailleurs cela qui l'énervait le plus. En voyant les tirs amis se tourner vers Anthony et lui, en subissant les balles de ceux avec qui ils étaient supposés collaborer, il avait compris que le Visiteur avait des capacités télépathiques en plus de son apparente télékinésie et de son extrême puissance. Mais quand il avait vu les décédés se relever, reprendre le combat mais dans l'autre sens, la mâchoire du chef des Avengers s'était crispée alors que son aura d'énergie s'était intensifiée.

Ce genre de pratiques lui rappelait la Shiva et ses expériences contre-nature. Ce genre de pratiques lui rappelait tous les abus perpétrés par les Gouvernements et leurs scientifiques. Ce genre de pratiques lui rappelait sa propre expérience, et son serment d'abolir à jamais ces monstruosités.
Il était temps de se lancer pleinement.

Utilisant son énergie pour intensifier la résistance de son corps, entouré d'une aura bleutée plus forte et le rendant moins vulnérable, il posa ses yeux sur Stark pour découvrir que ce dernier était en grande difficulté. Semblant "aspiré" par le sol, subissant de multiples tirs ennemis et entouré par des agresseurs, il avait besoin d'aide - mais pouvait-il l'aider ?
Des enfants étaient en danger. Et, après avoir subi des tortures pendant ses dix premières années, Boltagon avait fait de la protection de l'innocence enfantine une priorité.

Le Visiteur entouré par une protection humaine insupportable, Iron Man menacé par des morts-vivants et des possédés... le choix était monstrueux. Et prévu pour être ainsi par le responsable.
L'Inhumain mutant poussa un long soupir silencieux - et décida. En priant très fort le peu de dieux auxquels il croyait encore de ne pas se tromper une fois de plus.

Utilisant son énergie pour voler, filant à toute vitesse, il se dirigea vers Anthony. Il ne supportait pas l'idée que des enfants soient en danger, mais il aurait besoin de son allié pour parvenir à abattre le Visiteur et à sauver les innocents menacés. Il avait échoué lors de l'attaque du métro parce qu'il avait voulu gérer la crise seul, et cela n'avait mené qu'à des destructions et des morts qui auraient dû être évitées.
Il ne reproduirait pas la même erreur.

Les poings en avant, dans une attitude prise chez Kal-El, il fonça alors vers son camarade, trois rafales d'énergie psionique s'échappa de son casque pour aller frapper les possédés les plus dangereux. L'objectif de ces attaques était de les immobiliser, ce qui réussit globalement car tous tombèrent dans un épais coma psychique ; cela ne réglait cependant pas le gros du problème.

Malgré ses remords, malgré son respect pour la Vie, Blackagar savait que les décédés utilisés par le Visiteur n'étaient plus vivants. Et ce fut donc sans hésitation qu'il frappa avec sa force décuplée tous ceux qui se tenaient entre lui et Anthony.
Les coups étaient violents, brutaux, destructeurs. Il profitait de ses quelques connaissances anatomiques pour détruire, véritablement, les corps animés par la volonté du Visiteur en arrachant les colonnes, les crânes, les membres et le reste. Avec un bras pris sur un cadavre désormais immobile définitivement, il en usait comme un gourdin, aussi monstrueux que cela puisse paraître, et avec une grande efficacité au vu de sa réussite et de son avancée vers Stark.

Boltagon espérait arriver à temps, espérait détruire suffisamment d'adversaires pour sortir Iron Man de là et régler définitivement le problème.
Il était temps de se charger vraiment du Visiteur, avec toute la violence nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Adam


PNJ Du Staff

Arrivé le : 15/05/2012
Messages : 464
Diamant Reçus Diamant Reçus : 10000
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Sexe : Masculin
avatar



PNJ Du Staff

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Dim 7 Oct - 19:26

Les hélicoptères tournoyaient, comme d'insatiables rapaces ce jour là. Charognards médiatiques, caméras braquées sur l'horreur qui se déroulait afin de retransmettre cela au plus grand nombre. Déjà, plusieurs millions d'américains étaient devant leur télévision, recroquevillés dans leur canapé, ou collés juste devant l'écran - à voir, observer, et à gémir devant les morts. Les morts, étalés au sol, les morts, qui se relèvent. Alors même que des faits que l'on attribuait autre fois à la Bible se produisaient, les commentateurs de tous horizons et de tous pays, atterrés, en oubliaient leur travail pour dire en direct ce qu'ils pensaient.
De leurs peurs, de l'Apocalypse.
De ces enfants, parfaits Antéchrist.

Et à l'unisson, ce fut un soulèvement des journalistes, et un lèvement de coeur général lorsque la Flèche Noire arracha un bras. Personne ne l'entendit, mais tout le monde imagina la déchirement glauque et infâme de cette épaule au reste du corps d'un mort, que l'on identifiera plus tard comme étant Gary O'Brian - que l'on citera plus tard dans les livres d'Histoire. Ces morts, manipulés par l'entité mystérieuse à l'apparence humaine se faisaient démolir par celui que l'on appelait jusqu'alors le Leader des Avengers. A présent, imaginez des religieux, des sénateurs républicains qui s'improvisent commentateurs et qui, sur ces images effrayantes, sur ces zooms réalisés par les caméras, prêchent la bonne parole. Bannissent de nouveau tout ces mutants, tous ces démons de Satan qui ne font que détruire la dignité de la mort.
Alors, même les sceptiques dans leur fauteuil, même les plus athés, reconnaissent tout en regardant sans le voir les images qui font le tour du monde que même s'ils ne sont pas la source du problème, ils les attirent néanmoins.

Seul Tony Stark, seul lui, l'Avengers humain, donnant par brassée de l'argent aux démunis, l'homme prodigue ayant absout ses péchés en mettant sa cravate de côté pour mettre ses milliards au service du bien a encore la sympathie de cette nation qui se décompose, comme la Grosse Pomme, seule allégorie de l'Espoir. Allégorie qui se fait dévorer par du bitume qui fond, sans raison, qui se craquelle. Tombant dans les profondeurs de la ville, comme l'on chuterai dans l'abîme de l'enfer, c'est un symbole que tente de sauver la Flèche Noire, à coups de cadavres.
Dans quelques mètres, le héro tentera de tendre son bras pour agripper son partenaire.
Dans quelques mètres, l'Inconnu se téléportera à côté de l'homme de fer.

Avant que Black Bolt n'ai pu réagir, une fraction de seconde plus tard, la terre se souleva de sous ses pieds, le propulsant avec force à une centaine de mètres de distance. Les hélicoptères tournoyaient, lorsque le héro vint s'écraser contre le mur bétonné d'un immeuble, à plus d'une vingtaine de mètres de haut de là. Frissons viscéraux qui reprirent de force tous ces téléspectateurs qui entendirent, en un sombre requiem, de nouveau la sourde comptine reprendre.

Promenons-nous dans les bois..


De nouveau, le Visiteur ouvrit sa paume gorgée cette fois-ci d'une boule orange, dont la lumière le couvrit.

.. Pendant que le loup y est pas..


Les militaires, précédemment occupés à vider leurs chargeurs sur les revenus d'entre les morts ainsi que l'Inconnu cessèrent, et tournèrent leurs armes vers les enfants, qui s'étaient mis à danser en cercle autour du Visiteur et d'Iron Man.

Si le loup y était.. Il nous
Man-ge-rait !


Et pleins de petits cadavres rejoingnirent le reste. Résistant aux tirs envoyés par un Iron Man hurlant, immobilisé par le sol qui l'engloutissait de plus en plus, seconde après seconde, le Visiteur d'un geste de la main finit de faire disparaitre le héro sous terre.
Le Visiteur tourna son visage vers l'immeuble ou était la Flèche Noire, et ainsi agirent les forces armées, ainsi que leurs gâchettes.

Loup, que fais-tu ?

Sa voix, froide et répercutée jusqu'aux micros des caméras postées sur les hélicoptères fit frissonner le Monde. Un monde silencieux, aux commentateurs sans voix, aux enfants se vidant de leur sang au sol.





La Puissance Absolue

Arrêtez de prier, Adam n'a que faire de vos requêtes, il en a marre des demandes qui n'en finissent pas. Adam attend des actes, si vos actes l'impressionnent alors peut-être vous écoutera-t-il.

Adam refuse les MPs car Adam n'est qu'un PNJ, la section des questions est là pour plus d'efficacité et de rapidité dans le traitement des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Blackagar Boltagon


Avenger

Arrivé le : 04/08/2012
Messages : 170
Date de naissance : 11/02/1987
Age derrière l'ordi : 30
Diamant Reçus Diamant Reçus : 8
Coup de Coeur Coup de Coeur : 5
avatar


Avenger

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Lun 8 Oct - 12:11

Des mains tremblantes s'élevaient d'un cratère encore fumant. Des gants métalliques reposaient à quelques mètres, arrachés par la violence du choc. Une armure entière avait d'ailleurs été fragmentée en dizaines de morceaux suite à la brutalité de l'impact. Un casque à demi-brisé tanguait sous la force d'un petit vent qui se mêlait au désastre ambiant.

Deux paumes se posèrent sur les ruines d'un immeuble. Des muscles soulevèrent un corps brisé, alors qu'un visage ravagé par le choc se relevait enfin.
Ses yeux se posèrent sur la scène. Ses yeux fixèrent longuement les vaines tentatives d'Anthony Stark pour s'échapper et empêcher les possédés d'abattre des enfants innocents. Des larmes coulèrent silencieusement sur ses joues recouvertes de débris, de sang et de poussière.

Blackagar Boltagon était sur un cratère qui ravageait la moitié d'un immeuble de cinq niveaux. Le flanc entier du bâtiment était ouvert, montrant les restes des habitations et des logements qui s'y trouvaient ; il avait été propulsé au troisième étage, et avait subi le choc de l'impact mais aussi celui de la chute brutale le long des niveaux jusqu'au sol.
Inconsciemment, il avait utilisé ses pouvoirs pour augmenter sa résistance et résister à cet enfer. Il avait cependant subi toute la douleur, toute cette violence, et avait mis quelques minutes avant de réussir à se relever - celles-là mêmes que le Visiteur avait utilisées pour tuer des enfants et enlever Anthony Stark.

Ca recommençait.
Des morts. Des victimes innocentes. Son échec.

Dans le métro, il avait essayé d'utiliser ses capacités avec parcimonie pour ne blesser personne - et des dizaines de new-yorkais étaient morts.
Ici, il avait essayé d'utiliser le maximum de sa puissance pour en finir vite, et bien, avec les Visiteurs - et des dizaines de new-yorkais, et surtout des enfants, étaient morts.

Par sa faute. Encore une fois.

Il comprit, alors. Il comprit enfin.
Blackagar Boltagon saisit son erreur : il n'était pas un héros. Il n'était pas digne de faire partie des Avengers, et encore moins de les mener. Deux interventions, deux erreurs flagrantes et des dizaines de victimes par sa propre faute.
Il n'était pas un héros : les héros sauvent des gens. Les héros réussissent l'impossible. Lui, il parvient juste à faire mourir des dizaines de gens, et à faire disparaître un des seuls vrais héros de cette ville - Anthony était bien meilleur que lui, même s'il avait espéré le contraire.

Blackagar n'avait pas sa place au sein des Avengers, ni au sein de New York. Il n'apportait que la mort et la damnation.
Mais ça ne voulait pas dire qu'il laisserait ce Visiteur en paix.

Lentement, l'Inhumain se releva. Ses jambes tremblaient, ses mains tremblaient. Du sang coulait de ses oreilles, de ses lèvres et des dizaines de plaies qui recouvraient son corps. Seul son caleçon métallique, sa botte droite, son plastron et son épaulette droite subsistaient encore de son armure, mais il s'en fichait. Plus rien n'avait d'importance, en dehors des dernières paroles de son adversaire.

"Loup, que fais-tu ?".
"Loup, que fais-tu ?", une ultime provocation. Tuer des innocents, posséder de bonnes personnes, contrôler des enfants, enlever Anthony et assassiner ces enfants, ça n'avait pas été suffisant. Il en fallait plus, il en fallait toujours plus.
Il fallait le provoquer - encore une fois. Une fois de trop.

"Loup, que fais-tu ?", c'était la question.
Blackagar avait sa réponse.

"Te. Détruire."

Un murmure. Trois syllabes. Trois faibles petits sons.
Mais prononcés par une gorge qui ne devait pas parler, par un homme qui s'était interdit la parole - sauf en cas d'urgence. Et c'était le cas.

L'immeuble autour de lui explosa, se transforma en fragments infimes d'électrons que son corps aspira immédiatement. La route, la chaussée, le sol lui-même disparut au bout d'une seconde, propulsé en avant et vers la destruction par la puissance de l'Inhumain. Les immeubles, les bâtisses, tout suivit le même chemin tandis que les victimes possédées étaient annihilées sous la puissance de Blackagar.
Ce n'était que les dommages collatéraux. La seule, l'unique cible de Boltagon était le Visiteur, et son murmure destructeur lui était destiné. Malgré sa faiblesse, malgré sa fatigue, il avait encore assez de puissance pour l'utiliser contre lui, et absorbait ce qu'il venait de "lâcher" dans toutes les destructions autour de lui.

Un quartier entier de New York s'écroula sur lui-même.
A voir si cela en avait valu la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Adam


PNJ Du Staff

Arrivé le : 15/05/2012
Messages : 464
Diamant Reçus Diamant Reçus : 10000
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Sexe : Masculin
avatar



PNJ Du Staff

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Mar 16 Oct - 21:01

Un murmure, tout au plus, voilà ce qui avait provoqué tant de dégâts. La terre a grondé, tremblé, les débris se sont dispersés… La puissance déployée ici n'é d'égal que les dégâts que nous ne pouvons encore que deviner. Le silence retombe seulement, ponctués du son de débris subissant toujours les lois de la gravité. Le premier immeuble détruit venait tout juste de vomir quelques miraculés, mais à l'intérieur, les âmes prisonnières n'ont pas été épargnées. La liste des victimes, déjà grande, s'allonge encore un peu plus. Une minute s'écoule et un rire s'élève, moqueur, acide et empli de dédain. L'orgueil semble être l'une des nombreuses "qualités" de notre visiteur…

Lorque fumées et poussières se dissipent enfin dans ce sinistre paysage, notre héros peut malheureusement constater en premier l'absence de dégâts visibles sur l'étrange visiteur. Derrière lui en revanche, comme s'il n'avait pas été là lors de l'attaque, il ne reste plus que ruine et désolation. Son bouclier de protection a parfaitement fait son office avant de finalement céder peu après le haut pic de la tempête. Quelques seconde et un filet de sang quitte la commissure de ses lèvres. Black Bolt vient de démontrer que si puissants soient nos visiteurs, ceux-ci ne sont pas invulnérables si tôt leur bouclier levé.

Déjà son bras est tendu vers l'Inhumain, la riposte ne se fait pas attendre. Malheureusement pour Black Bolt, il est trop tard pour réagir qu'à peine son adversaire visible, celui-ci contre-attaque. La riposte percute l'Avenger d'une sphère qui l'enferme sans ménagement et l'entraîne avec violence dans sa course pour le mener les profondeurs de l'Hudson.

La "prison" résiste à la collision avec le fond vaseux du sol, mais se fissure dangereusement. Bientôt, l'eau entrera, s'est une certitude, l'eau trouve toujours son chemin dès lors qu'une faille subsiste. De l'intérieur, peu d'air disponible. De l'intérieur, notre Héros peut voir l'extérieur comme si les parois de cette sphère semblable à des cuves médicales, sont transparentes. Une gêne commence à gagner la base de l'annulaire droit de l'Inhumain.

Les réseaux saturés et la précarité de l'état du moyen de communication de Black Bolt font qu'il ne reçoit le message de Mélodie Eilis que maintenant. Celle qui pensait l'avoir en ligne de vive voix parlait en réalité à une bande enregistreuse désormais endommagée. Le message délivré en est donc endommagé :

« Je … pas beaucoup … temps. … … coincée dans … parking … … … immeuble qui … … . … 7 … avec moi. [Phrase inaudible, grésillements]. Nous … … … … égouts. [Phrase inaudible, grésillements]. Prends … … toi. » Fin de transmission.

La voix hachée de la jeune femme est remplacée par un son strident insupportable provoquant l'extension de la fissure. D'une simple gêne, nait une douleur à l'annulaire du détenu, semblable à celle d'une légère brûlure.

La situation empire encore puisque de la fissure désormais s'écoule à l'intérieur un filet d'eau. L'oxygène ne tardera plus à se raréfier désormais. La sensation de brûlure empire, croit inlassablement de bientôt laisse l'emprunte d'un anneau au doigt de notre héros. La torture semble interminable et l'intensité de la douleur ne cesse d'augmenter chaque seconde.

Brusquement, les parois de la sphère cèdent. La violence des eaux déchaînées de l'Hudson se libère tandis qu'au même moment, à l'annulaire de l'Inhumain, se forme une étrange chevalière rouge… Jamais encore sur terre une telle chose ne c'était produite…




La Puissance Absolue

Arrêtez de prier, Adam n'a que faire de vos requêtes, il en a marre des demandes qui n'en finissent pas. Adam attend des actes, si vos actes l'impressionnent alors peut-être vous écoutera-t-il.

Adam refuse les MPs car Adam n'est qu'un PNJ, la section des questions est là pour plus d'efficacité et de rapidité dans le traitement des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Blackagar Boltagon


Avenger

Arrivé le : 04/08/2012
Messages : 170
Date de naissance : 11/02/1987
Age derrière l'ordi : 30
Diamant Reçus Diamant Reçus : 8
Coup de Coeur Coup de Coeur : 5
avatar


Avenger

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   Jeu 18 Oct - 15:41

L'eau s'infiltrait dans la sphère, montait déjà jusqu'à son torse ; d'ici quelques secondes, il serait noyé. Son annulaire à la main droite le brûlait, et il sentait une chaleur d'enfer remonter le long de son bras, et continuer jusque dans son torse ; il ne s'en occupait guère.
Les yeux de Blackagar étaient fixés sur l'étendue aquatique autour de lui, dans ce fleuve qui le poussait de plus en plus vers ses profondeurs. Son esprit était quasiment en pause, ne faisant que tourner et retourner les mêmes images, les mêmes sons, les mêmes situations - les mêmes échecs.

Des dizaines de morts dans le métro... la coupable libre.
Des dizaines de morts, dont des enfants, durant l'attaque que les Avengers géraient... le Visiteur libre.
Anthony Stark, son ami, son collègue, son frère d'armes, enlevé sous ses yeux dans un cri d'effroi... le Visiteur libre.
Et maintenant Melodie Eilis, son amie, son amante, sa compagne, blessée et en danger, et la communication qui ne venait que maintenant... le Visiteur toujours libre.

C'en était trop. C'en était juste trop.

Depuis son arrivée à New York, Boltagon allait d'échec en échec. Il ne réussissait rien, il faisait tout "foirer", comme disaient les jeunes aujourd'hui. Il avait condamné à la mort des dizaines de personnes alors qu'il était sensé les sauver.
Il échouait - tout le temps. Et il ne le supportait plus.

Depuis quasiment quatre décennies, il conservait en lui une colère infinie, qu'il refusait de lâcher par crainte de blesser autrui. Il n'avait jamais libéré véritablement la haine issue des dix ans de manipulations, tortures et autres horreurs perpétrées par la Shiva ; il n'avait jamais libéré véritablement la haine issue de sa découverte de l'identité des auteurs de tous les protocoles de douleurs, ses propres parents ; il n'avait jamais libéré véritablement la haine issue de l'interdiction de rejoindre Attilan, son peuple, les siens, avant d'avoir détruit la Shiva.
Il n'avait jamais libéré véritablement toute la colère issue d'une existence remplie d'interdits, de malédictions et de souffrances. Ne pas parler. Ne pas côtoyer autrui. Ne pas s'attacher. Ne pas se fixer. Ne pas rire. Ne pas se détendre. Ne pas... aimer.

Pendant trente-huit ans, Blackagar Boltagon s'était interdit de vivre, et maintenant qu'il avait trouvé suffisamment de courage pour aller au-delà de ses limites et de ses peurs, maintenant qu'il avait trouvé des amis et quelqu'un de suffisamment important pour essayer d'être avec elle... il échouait ? Tout le temps ?
Maintenant qu'il avait enfin obtenu une vraie vie, ses erreurs et un monstre impitoyable voulaient tout lui enlever ? Arracher sa vie ? Et s'en prendre à Melodie ?

Non. Hors de question.

Les poings de l'Inhumain se crispèrent, et il ne se rendit même pas compte que la chaleur infernale de son bras s'était propagée à tout son corps. Sa peau avait légèrement rougi, tandis qu'une sorte de chevalière avait fait son apparition à l'annulaire de son poing droit - mais il ne s'en occupait pas.
Son esprit était ailleurs, loin. Son esprit était dans la station de métro détruite par Harley Quinn, mais aussi dans le quartier ravagé par le Visiteur et sa voix, et enfin au parking évoqué par Melodie. Son esprit était à New York, qui souffrait et était en train d'agoniser parce qu'il n'avait pas été à la hauteur.

Il en avait assez - il n'en pouvait plus.
La rage était désormais trop forte... et il ne voulait plus la garder pour lui.


"ASSEZ !"

Son hurlement fut le plus puissant et le plus destructeur jamais poussé par sa gorge. Une onde de puissance s'échappa de lui, et creusa un énorme fossé au beau milieu du fleuve. Des tonnes d'eau furent expulsées vers le ciel tandis que l'île même de Manhattan tremblait, mais ce fut surtout le sol qui subit la violence de l'impact ; un trou d'une vingtaine de kilomètres fut en effet creusé, alors que l'auteur de cette abomination s'élevait dans les airs - rougeoyant de puissance.

Blackakar Boltagon n'était plus - ne se contrôlait plus.
A la place de son armure brisée apparaissait désormais une sorte de combinaison pourpre, avec un symbole étonnant et inconnu. Son visage était déformé par la rage, ce sentiment, cette pulsion trop longtemps cantonnée dans son âme et qui avait enfin trouvé le chemin de la sortie.

Autour de lui, des tonnes d'eau s'élevaient dans les airs, mais il ne leur permit pas de redescendre. A cours d'énergie, l'Inhumain eut l'intelligence d'utiliser ses capacités d'absorption des électrons - et ne s'accorda aucune limite, cette fois-ci.
Absorbant absolument toute l'énergie autour de lui, il fit disparaître dans une tornade d'électrons et de vents violents toute l'étendue d'eau, qui alla directement fusionner avec lui. Même les premiers éléments de civilisation humaine, sur l'île, étaient arrachés pour aller s'intégrer à la puissance du leader des Avengers, dont le regard désormais rouge sang trahissait l'état d'esprit.


"BOUCHER !"

Le hurlement était cette fois-ci destinée à quelqu'un - ou quelque chose. Le Visiteur.
Sans savoir comment, Blackagar avait repéré et amené à lui son adversaire, au sourire toujours arrogant mais au bouclier détruit par les chocs précédents. Son cri de haine avait été accompagné par d'épais crachats de sang, qui s'étaient transformés en énergie rougeoyante qui avait formé une immense corde, enroulée autour du Visiteur. Celui-ci ne pouvait plus se défendre ou bouger, et venait de prendre de plein fouet le hurlement de puissance de son ennemi. Mais la rage ne s'arrêterait pas là.

Alors que le Visiteur était propulsé au sol, non loin du lieu où Anthony Stark avait disparu, Boltagon le poursuivait et affichait un sourire sadique en abattant ses poings et son énergie sur lui.
Son corps entier était désormais rougeoyant, tandis qu'il crachait de plus en plus de sang pour former des objets et des armes pour s'en prendre à l'ennemi. L'énergie bleutée continuait d'être expulsée de son crâne pour utiliser ses propres pouvoirs, mais il ne s'interrogeait pas sur l'origine de la chevalière ou de ces nouvelles capacités. Seule comptait la rage, et la possibilité d'enfin s'en débarrasser en arrachant à la vie un tel monstre.

Pendant de longues minutes, l'Inhumain s'acharna véritablement sur le Visiteur, enfonçant ses doigts et ses armes dans ses plaies, arrachant la peau, écrasant les os, forçant son corps à être plus meurtri encore que les zombies précédemment détruits par lui. Même après que la dernière once de vie ait quitté le corps de sa victime, l'enragé continua d'utiliser ses nouveaux et anciens pouvoirs pour enlever toute parcelle d'Humanité ou de normalité du cadavre.
Le monstre devait payer - pour tous les autres. Et il n'était que le premier.

Après une dizaine de minutes de boucherie, Blackagar Boltagon se releva - souriant et impatient. Son esprit avait disparu, laissant uniquement la place à une rage infinie qui en voulait plus encore. Ce qui lui restait de souvenirs lui rappela que Melodie, une des rares personnes à compter pour lui, était en danger, et qu'elle risquait de subir le même sort qu'Anthony.
Une boule de colère monta à nouveau en lui, alors qu'il s'élevait dans les airs, entouré d'un halo d'énergie rouge et non plus bleue. Il s'envola et se dirigea donc vers elle, usant sans le savoir des capacités de pistage de la chevalière tandis qu'il crachait à nouveau du sang, sans s'en rendre compte.

Il ne jeta aucun regard derrière lui.
S'il l'avait fait, il aurait découvert une zone détruite, recouverte de cratères béants et sanguinolents, remplis de cadavres et de gravats difficilement identifiables. Le trou dans le fleuve demandait à être comblé, et l'eau autour de Manhattan était peu à peu absorbée par cette crevasse, menaçant de plus en plus l'île elle-même.
Il ne fit aucunement attention, non plus, au feu qui brûlait ses veines.
S'il l'avait fait, il se serait rendu compte que ses réserves d'énergie déclinaient à cause de ce feu rougeoyant, malgré l'extrême absorption précédente, et que cela risquait de l'affaiblir ou de le tuer à petit feu s'il continuait ainsi.

Blackagar Boltagon ne s'en occupa pas - la rage était trop forte.
La rage le guidait, et la rage le menait vers Melodie Eilis. Que les dieux aient pitié de ceux qui la menaçaient ou qui croiseraient sa route... lui n'en aurait aucune.


Arrow Coincés dans le noir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mise en Déroute [ Blackagar Boltagon & Anthony E. Stark ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mise en position route d'une javeleuse
» mise en route tracteur renault
» mise en route prise de force
» Problème de mise en route summit
» mise en route solex
Compteur de Mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative New York Adventures ::  :: 
•••
•••
Premiers Pas
 :: Exemples de RPs
-