Mélodie Eillis

Les X-Men voient leurs rangs grossir puisque désormais, l'une de leur enseignante a rejoint New York. Un tourbillon traverse les couloirs de l'Institut de Charles Xavier !

Bienvenue à toi Melodie Eilis !





Abel Cohen

La silhouette du géant hanté se dessine dans nos rues. Son visage presque d'outre tombe est dans l'esprit de certains criminels, est synonyme d'Enfer. Désormais il veille sur nos chers concitoyens !

Bienvenue à toi Abel Cohen !





Nathaniel Drakul

La mutation génétique de sa famille a donné naissance à tout un mythe. On les nommes vulgairement vampires, mais en réalité, toute sa lignée est composée de mutants.

Bienvenue à toi Nathaniel C. Drakul !





Pamela Isley

Amis de la nature, ne soyez plus inquiets pour nos amis les plantes, désormais Poison Ivy est là pour faire entendre leurs voix !

Welcome to Poison Ivy !





Hal Jordan

En plein jour ou dans la nuit noire - Nul mal n’échappe à mon regard - Que ceux qui devant le mal se prosternent - Craignent la lumière des Green Lanterns !
Désormais Green Lantern veille lui aussi sur New York. Nos citoyens connaissent un nouveau bol d'air !

Bienvenue à toi Green Lantern !





Rémy Le Beau

Gambit arpente désormais dans nos rues, mais ce soir, le fait-il au nom des X-Men ou bien pour commettre quelques fripouilleries dont il a le secret ?

Bienvenue à toi Gambit !





Nora Winters

Equilibre et voix de la raison de la tristement célèbre Poison Ivy, sa douceur suffira-t-elle à maintenir la belle plante sur le droit chemin ?

Welcome to Nora Winters !





Loki Laufeyson

Que New York tremble, le divin du mensonge semble bien revanchard dans nos rues, qu'inventara-t-il pour nous rendre la vie impossible ?

Bienvenue à toi dieu de la malice ! !





Holly Robinson

La célèbre comparse de Catwoman hante désormais nos rues. Quelle diablerie va-t-elle inventer pour secouer les New Yorkais ? Que les autorités se méfient de son sourir ravageur !

Bienvenue à toi Hollydays !





Elly D. Kenuo vient de nous rejoindre !
Bienvenue parmi nous ! Éclate toi bien !

Les Nouveautés du Forum en Temps Réel


Nous comptons 54 habitants sur le forum, et nous n'attendons que toi cher/e visiteur/teuse !
Première animation RP lancée
Event I Chapitre I



► Désormais, les personnages féminins de type félin inscrits après le
26 août 2012 seront refusés. Seuls les prédéfinis et scénarios de ce type
sont acceptés.



► Désormais, les groupes des Indépendants & des rebels sont
fermés pour les personnages inventés. Seuls les scénarios, prédéfinis
et personnages inspirés des BDs sont acceptés dans ces groupes.



Partagez | 
 

 Jeu de piste [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Jeu de piste [Terminé]   Lun 25 Juin - 9:53

Jeu de piste

Deux semaines plus tôt, j'avais fait parvenir à Pepper Potts un message : “Croyez-vous que l'on puisse voir l'avenir ?”. Celui-ci était accompagné d'une grille de loto dûment remplie et enregistrée au nom de la jeune femme. J'avais emporté avec moi les résultat de plusieurs tirage de loterie, de résultats sportifs et de bien d'autres choses ceci afin de m'assurer un revenu particulièrement confortable pour mener à bien mes projets. Je savais donc que Pepper serait la grande gagnante du tirage du lendemain. Ce fut donc sans surprise qu'en lisant le journal, le surlendemain, j'y lu que la cagnotte avait été remportée par une jeune femme refusant de décliner son identité. J'espérais ainsi attirer son attention, ceci dans le but d'une rencontre future. Au regard du contenu de ce que j'ai à lui dire... J'avais déjà bien conscience que je ne pourrais y aller de but en blanc au risque de terminer enfermé dans un asile... Ou bien derrière les barreaux pour harcèlement. J'espérais que mademoiselle Potts comprenne que mes intentions n'étaient pas mauvaises. Après tout quel malade offrirait le loto à une jeune femme pour s'en prendre à elle ensuite ? J'ai rien dit... Avais-je pensé en songeant un instant à la fourberie dont certains étaient capable. Je misais aussi beaucoup sur la discrétion de la jeune femme et priais pour ne pas voir “l'homme de fer” venir me remettre les pendules à l'heure pour avoir "tourné autour" de sa "promise".

Quelques jours s'étaient écoulés lorsque je lui avais fait parvenir les résultats détaillés du Superball qui prendrait fin cette semaine. Entre ses mains, j'avais placé les noms des joueurs, les détails des actions des têtes d'affiche, les résultats des matchs et bien sûr, l'heure où les points seraient marqués. Un mot accompagnait ces derniers : "Et là, vous me croyez ?". Trois jours plus tard, je lui avais adressé un dernier message : “J'ai besoin de votre aide” accompagné de l'adresse d'un lieu public, un stand de hot-dog en pleine rue, un horaire - l'heure de pointe - afin de convenir d'un rendez-vous le surlendemain. Si la jeune femme acceptait une rencontre, il m'était apparu comme évident qu'un endroit publique s'imposait. Jamais autrement toute femme possédant l'ensemble de ses esprits, accepterait de rencontrer un parfait inconnu aux propos pour le moins... Divagatoires du moins en apparence.

Le jour J est enfin venu. J'ai profité de nombreux d'heures supplémentaires plutôt confortable dont je dispose pour poser ma journée. Dès l'aube, muni d'une liasse de billet, je me rend sur le lieu de rendez-vous. Je paie le vendeur de hot-dog afin de prendre sa place : ce soir il récupèrerait son stand et les recettes. Vu la somme proposée, l'homme ne cherche pas à discuter. Au pire il possède de quoi s'acheter deux stands comme le sien. Le vendeur s'empare des billets et s'en va.

J'enfile une tenue de "camouflage" en quelque sorte ou plutôt, j'adapte ma tenue en conséquence. La tenue d'un stagiaire chez Wayne Entreprise n'a pas tout a fait la même allure qu'un vendeur de hot-dog. Rapidement, les premier clients viennent et la supercherie opère : tous me prennent pour un vendeur de hot-dogs. Il faut bien avouer que tant que je ne dois pas mentir, je reste un excellent comédien.

Le temps s'écoule et la matinée passe au gré des ventes. L'heure du rendez-vous approche et la pression monte. Je ne suis pas certain de savoir exactement quoi dire et comment le faire. Je ne sais pas non plus si Pepper va accepter ledit rendez-vous. Une chose est certaine : pour cette première rencontre, je ne dois pas tout déballer de but en blanc. Je dois y aller en douceur... Quoi que... Compte tenu du sujet que je dois aborder - le futur au sens strict et non large - je ne suis pas certain que je ne devrai pas simplement tout dire...

Mon regard se porte discrètement sur ma montre. Dans deux minutes, je serai fixé... Je doute. Et si finalement la jeune femme ne venait pas ? Et si au final je devais trouver un autre moyen pour confier ces plans à qui de droit ? Je n'ai pas de plan B... Il ne me reste qu'à espérer qu'un plan A suffira...





L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...



Dernière édition par Damian Wayne Al Ghul le Mar 10 Juil - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pepper Potts


I complete Him

Arrivé le : 15/06/2012
Messages : 172
Date de naissance : 18/08/1975
Age derrière l'ordi : 41
Diamant Reçus Diamant Reçus : 3
Coup de Coeur Coup de Coeur : 4
Âge : 35 ans
Sexe : Féminin



I complete Him

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Lun 25 Juin - 18:27

Tout a commencé par une grille de lotto pré remplie à mon nom. A la première seconde, j’ai pensé que ce devait être une blague de Tony – tout à fait son genre – mais le mot qui accompagnait le jeu m’a convaincue que mon patron n’était pas à l’origine de la farce. J’ai froncé les sourcils, cherchant un sens à tout ça, et quand mon secrétaire est entré dans mon bureau, je lui ai donné le bout de papier en lui demandant de le jeter, n’ayant pas de temps à perdre avec ces sornettes.
Mais le surlendemain, Apple était dans mon bureau à la première heure, excité comme une puce. Il secouait devant moi un journal en me répétant « Vous avez gagné ! Vous avez gagné ! » Et j’ai eu toutes les peines du monde à le calmer pour qu’il m’explique clairement quelle mouche le piquait !
J’avais complètement oublié cette histoire de grille de lotto. Contrairement à ce que je lui avais demandé, Apple avait décidé de garder la grille, et ce matin, il avait vérifié le tirage dans le journal et réalisé que j’avais les bons numéros. Je me souvenais alors du mot qui l’accompagnait « Croyez-vous que l’on puisse voir l’avenir ? »… Qu’est-ce que c’est encore que cette histoire ?

Mais il m’a fallu quelques jours encore pour avoir des nouvelles de cette histoire. Si vous vous demandez ce que j’ai fait de l’argent, et bien je l’ai touché, et j’en ai fait intégralement don à la fondation Maria Stark. Je n’avais pas besoin de tout ça, je ne manquais de rien.
Quelques jours plus tard, donc, j’ai reçu un nouveau mot. Des résultats du superbowl, des détails sur les actions, des heures précises… Cette fois, ma curiosité était piquée au vif. J’avais décidé de suivre ça avec attention, et je ne vous raconte pas la tête de Tony quand j’ai refusé de passer la soirée avec lui en prétextant que je voulais voir le Superbowl ! « Depuis quand aimez-vous le foot Miss Potts ? » « Depuis quand avez-vous des difficultés à trouver une partenaire de jeu pour vos soirées Monsieur Stark ? ». Ca lui avait cloué le bec. En tout cas, la surprise lui avait cloué le bec, il sait que j’ai du mal avec ses « conquêtes » gloussantes.

Bref, revenons à nos moutons. Le jour de la finale du superbowl, j’étais donc devant la télé, papier à la main pour les vérifications d’usage… Et figurez-vous que tout ce qui était détaillé s’est avéré exact ! Alors une grille de lotto, on peut penser à de la chance… Un résultat sportif, beaucoup de chance… Mais avec en plus les actions détaillées à la minute, là il y avait clairement quelque chose.
J’hésitais d’en parler à Tony. Tout ça était terriblement bizarre, et je ne savais pas trop quoi en penser. Mais là, je n’avais rien du tout… Est-ce que cette personne allait me recontacter ? Logiquement oui… Je décidais donc d’attendre ce moment là, moment qui n’arriva que trois jours plus tard sous forme d’un nouveau message. Cette fois, un rendez-vous. Est-ce que je devais m’y rendre ? Je n’ai pas hésité bien longtemps. Le lieu était public, je ne risquais pas grand chose.

Ce jour là, je me suis rendue sur place. Pas de galerie, pas de bistrot, pas de centre commercial… Un stand de hot dog. Je regardais le lieu de rendez-vous depuis un point surélevé proche de là, et voyais les clients se succéder pour acheter leur casse-croûte. Personne aux alentours qui semblait attendre quelqu’un.
Je descendais donc les marches et m’avançais sans me presser vers le lieu de rendez-vous. J’allais me planter non loin du vendeur et faisais semblant de consulter les messages sur mon iPhone.



Médium ? Voyage spatio-temporel ?


Je tournais enfin la tête vers le vendeur qui devait se demander comment j’avais deviné. D’un mouvement de menton, je désignais sa grille de cuisson.


Vous devez les mettre dans l’autre sens pour optimiser la place sur la grille, et vous les laissez souvent échapper quand vous les prenez avec la pince pour les retourner, on voit que vous n’avez pas la technique.


Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Ven 29 Juin - 14:52


Le temps passe et je m'interroge. J'observe autour de moi les allés et venus, je sers - au départ en laissant des bouts de doigts sur le grill - les “clients” qui vont et vienne. J'adopte un sourire cent pour cent commercial, tout comme le vocabulaire vendeur que j'emploie. Je crois que ces deux minutes qui s'écoulent sont sans nul doute les plus longues que j'ai vécu depuis longtemps. Et en même temps à préparer tous ces hot-dogs, je suis partagé entre faim et dégoût. Autant de bouffe… Pour un buveur de lait comme moi ça revient à mettre sous le nez d'un végétarien un bon bout de bidoche bien saignante. Occupé à sauver mon dernier doigts indemne, je n'ai pas encore remarqué que celle que j'attends se trouve enfin là.

C'est sa voix qui me fait enfin relever le nez du grill pour découvrir Pepper. Ses paroles me font arquer un sourcil. Toujours aussi perspicace, c'est affreux comme il est impossible, même ici, de la berner.

Ce qui m'a trahi ? La jeune femme ne tarde pas à m'en faire part. Ce qui lui a fait comprendre que les hot-dogs et moi ne sommes pas particulièrement intimes, c'est le manque d'expérience. Évidemment, je n'y ai jamais rien sur des saucisses. Je souris en terminant celui que j'avais commencé et le lui tend.

<< Je monte peut-être une super start-up de saucisses. >> Ai-je ironisé face à cette voix professionnelle qui se ferme devant moi : vendeur de hot-dogs. << Les bouts de doigts, c'est du bonus. La viande, ça contient plein de protéines. >>

Néanmoins la perspicacité de la jeune femme me facilite l'approche. Les deux options proposées montrent son ouverture d'esprit. Je n'ai jamais été très bon en histoire, je ne sais pas exactement où en sont les failles ici, du moins, où en est l'étude exacte. J'ai quand même réussi à me tromper dans mes calcul et à arriver un peu plus tôt

<< J'aimerai que votre première supposition soit juste, mais ce n'est pas le cas. La seconde par contre… Vous l'admettez ou bien me prenez-vous pour un dingue et vous entrez juste dans mon jeu avant de me faire enfermer ? >>

Je tape sur le “capot” du stand et quelque chose remue à l'intérieur. Je le savais. IL est entré dans la réserve de saucisses. Je grogne et fais signe à la jeune femme de ne pas faire de bruit. J'ouvre la porte et découvre mon vison étendu au milieux des saucisse. << Bien. Maintenant on appelle les services d'hygiène ? >> ai-je ironisé en voulant attraper l'animal qui m'échappe et forcément repère Pepper qu'il pense connaître - et comme en plus il a toujours aimé les jolie femme. Aussi c'est presque naturellement qu'avec sa vivacité propre à sa race de rongeur, il se loge autour du coup de la jeune femme presque "comme à la maison". Cependant nous ne sommes pas "à la maison” et la jeune femme à qui il ne laisse pas la paix, n'est pas celle qu'il a connu. Du moins pas encore. Je dois me montrer prudent, à trop changer le passé, on peut causer des dommages pire que la situation ne l'était.

Fronçant les sourcils je soupire et me relève. << Il n'est pas méchant, il est juste dressé pour aller voir les belles femmes, c'est ma technique de séduction. >> Ai-je plaisanté avant d'exiger plus sèchement le retour de l'animal dans ma veste. Chose pour laquelle il obtempère. Rire c'est bien, mais si j'avais contacté Pepper pour rire, je lui aurai envoyé une carte avec des confettis pour en mettre partout chez elle. Elle aurait "adoré"...

<< Que savez-vous des failles ? Jusqu'où me croiriez-vous ? >> Ai-je reprit plus sérieux en commençant à remballer le stand. Il n'est pas question qu'un client vienne ou bien encore que les saucisse encore dans leur sachets du compartiment frigorifique nourrisse mon glouton. << Parce que je pourrai venir de loin et que la route n'est pas faite pour déboucher sur un cul-de-sac. >> Je sous entend qu'entre "savoir" et "croire" il y a tout un monde, mais également que si on fait une telle "distance", c'est qu'il y a forcément une raison surtout pour aborder quelqu'un de la sorte.





L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...

Revenir en haut Aller en bas
Pepper Potts


I complete Him

Arrivé le : 15/06/2012
Messages : 172
Date de naissance : 18/08/1975
Age derrière l'ordi : 41
Diamant Reçus Diamant Reçus : 3
Coup de Coeur Coup de Coeur : 4
Âge : 35 ans
Sexe : Féminin



I complete Him

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Ven 29 Juin - 19:46

J’avais envie d’avoir le fin mot de cette histoire. Pourquoi avoir pris la peine de faire tout ça pour m’attirer ici ? Je voyais mal ce que je pouvais faire pour cette personne, je n’ai même pas saisi quel était réellement son problème ! De toute évidence, il a accès à l’avenir. Je ne sais pas de quelle manière par contre. Ca devrait l’aider à mener la belle vie, non ?
Bref, je ne savais pas à quoi m’attendre et bien entendu, la méfiance était de mise. Ma relation avec Tony Stark / Iron Man, faisait de moi une cible, une façon de le toucher. Je prenais donc toujours mes précautions.
Arrivée sur place, je me rendais compte que mon interlocuteur ne semblait pas bien dangereux. Il se débattait comme un beau diable avec ses saucisses, mais je me savais parfaitement qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences.



En quoi vendre des saucisses était-il nécessaire dans votre « plan » ?


Je plissais le nez à la vue de ses doigts qui n’étaient plus vraiment en bon état. A mon sens, cette mascarade était totalement inutile et l’homme avait perdu son temps – Et ses doigts – pour rien du tout. En tout cas, je ne serais pas mécontente de partir d’ici. L’odeur était un peu trop forte à mon goût, je n’avais pas du tout envie que mes vêtements et mes cheveux sentent la saucisse !
De ma main, je chassais la fumée qu’un coup de vent avait dirigée vers moi, pendant que le jeune homme répondait à la première question que je lui avais posée, à savoir s’il était médium ou s’il venait du futur.



Je suppose que ça va dépendre de vous et de ce que vous me direz.


Parce que bon, avouons-le, il avait quand même de bons arguments. Le lotto + les résultats détaillés du superbowl, ce n’était pas rien, et il y avait certainement un moyen par lequel il avait eu ces renseignements. Alors quoi… Il venait du futur ? Ou il y avait voyagé ? Il était difficile de se faire une idée de la façon dont les choses se passaient, ce genre de phénomène fait partie de la science-fiction. Enfin… C’est ce qu’on croyait on dirait bien, et de part ma place auprès de Tony Stark, j’étais bien placée pour savoir que la science-fiction dépasse bien souvent la réalité. En parlant de lui, j’imaginais déjà sa tête quand je lui parlerais de ça !
Allons-bon… qu’est-ce qui se passe encore ? Je fronce les sourcils et regarde le stand de hot-dog d’où provient un bruit suspect. C’est quoi ça ? Une bête ? Non mais c’est que ça le fait rire en plus ?! Et voilà qu’en plus, pour couronner le tout, la bête en question se jette sur moi et se prend pour un col en fourrure.



Enlevez cette… Chose de mon cou immédiatement !


Je lui lance un regard meurtrier quand il continue de faire son intéressant avec sa blague ridicule, mais heureusement, la bestiole finit par quitter mon cou pour se réfugier dans la veste de son « maître » ? Mouais… Je lisse nerveusement mon col avant de relever la tête.


Les failles ?


Je le scrutais des yeux avec attention. Etait-il sérieux ? On dirait bien. Ce que je savais des failles ? Pas grand chose. Je sais que dernièrement l’une d’elle a été ouverte par Loki et que ce qui en est sorti n’était pas très réjouissant. Je commençais donc à réfléchir à la question.


Etes-vous en train de me dire que vous êtes venu par une de ces failles ?


Ca pouvait se tenir. Je ne dis pas que j’y croyais, ce qu’il m’a dit jusque là est bien léger, mais j’étais prête à écouter ce qu’il avait à me dire en tout cas, et je restais curieuse de savoir pourquoi il avait besoin de moi. Mais ça, c’est pour plus tard.


C’est une faille physique ou temporelle ? Enfin je veux dire… Soit il y a un autre monde, parfaitement identique au nôtre qui est à l’avance et où nous existons en double, soit cette fameuse faille ne concerne que le temps et agit comme des boutons « Rewind » ou « Fast Forward ».


Je parlais tout en réfléchissant, et je n’osais pas imaginer tout ce que cela voulait dire. Les implications, tout ce que ça engendrerait, c’était plutôt effrayant.


Qu’est-ce qui a ouvert cette faille, qui est au courant ? C’est une arme de destruction massive est-ce que vous vous en rendez compte ?


Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Sam 30 Juin - 19:59



Décidément, il y a quand même des gens qui ne changent pas. Me suis-je dit. Et ça, je dois bien être honnête, ça fait du bien. Même si ce n'est qu'un furtif repère, tout est bon à prendre. rien n'est a laisser.

<< Assis sur un banc, je serai passé pour trop décontracté pour être venu seul, vendeur de ballons, pour un pédophile, les vendeur dans les kiosques marchandent toujours le prix pour l'achat de leur place alors que pour cette poubelle, je n'ai eu aucun problème. Au moins, en ayant l'air idiot, je n'ai pas l'air menaçant. >> Ai-je répondu amusé de mon propre raisonnement.

Après avoir bien rit de la réaction de la jeune femme en me disant que si elle savait que dans "quelques" elle lui apprendrait des tours pour se "venger"… Il faut dire que côté ânerie, j'avais beaucoup de retard à rattraper en ce temps-là. Malgré tout je pense avoir aujourd'hui largement dépassé mon "quota autorisé". Très vite, la jeune femme, malgré le peu d'éléments fournis, comprend que si je ne plaisante pas en évoquant les failles, c'est que le sujet est bien trop sérieux pour en rire.

Tout en l'écoutant et voyant parfaitement son indisposition à l'odeur, d'un geste, je l'invite à nous éloigner. Après quelque mètres, je réalise que l'odeur nous "poursuit". Je sens alors mes vêtements et réalise. JE pue.. Je soupire. Mon attention n'en est cependant pas moins portée sur les paroles de Pepper. J'attends cependant qu'elle termine, je sais qu'à mesure qu'elle prononce ses mots, le puzzle s'assemble.


<< Les failles vont devenir particulièrement régulières. Très régulières. Trop régulières. Plus que les pires prévisions que vous ayez aujourd'hui. >> Dis-je avant de répondre à ses questions. Cette précision est nécessaire pour la suite de ce dont je dois lui parler. Je sais que si je ne lui donne qu'une partie des données, elle ne m'accordera aucun crédit.

<< Je viens effectivement de l'une d'elle, elle était uniquement temporelle. Et je dois dire que vous ne perdrez rien de votre perspicacité avec l'âge. >> Dis-je avec un léger sourire. << Lorsque vous comprendrez ici que ça empire plus rapidement que prévu, nous avons une connaissance commune qui va se pencher sur la question. Je suis remonté plus "loin" que prévu. cette connaissance commune n'a pas encore beaucoup d'éléments sur ces failles. Mais il n'aura pas le temps de mettre au point une machine capable de les arrêter, de les empêcher de s'ouvrir. Avant que j'arrive, ça faisait six jours que nous étions sans nouvelle de Sydney. >>

Je marque un silence. En évoquant cette catastrophe, je ne peux m'empêcher de songer un instant à ceux que j'ai laissé derrière… Rapidement cependant mon attention revient sur la jeune femme et je reprends :

<< Mais à trop modifier le passé, les choses pourraient empirer. >> Je pourrai même ne jamais naître… Me suis-je dit. << Il doit avoir l'idée de lui-même. J'ai… "Emprunté" les copies des plans de l'appareil qu'il a commencé. On peut ouvrir des failles et en refermer. Rien de plus… Mais notre connaissance commune doit arriver à ces plans de lui-même. Moins d'évènements seront modifiés, moins les risques seront grand. Accélérer les chose par contre… Concernant les failles temporelles, la datation est approximative. >> Ai-je conclu.

J'ai parfaitement conscience que je vais devoir faire plus que parler pour convaincre Pepper. Aussi, je glisse ma main dans ma poche et en sort un petit appareil de métal en forme d'olive. J'appuie sur le côté et un écran tactile holographique se déploie. C'est un véritable ordinateur de poche que je déploie.

<< Le dernier ordinateur sorti de Stark Industries en avant première. Puissant, efficace, élégant et compact. >> ce que je ne dis pas, c'est que ces lignes, ce design a été imaginé par Pepper elle-même, tout comme les applications de cet ordinateur. Tony avait quant à lui réalisé la prouesse technologique qui l'accompagnait. J'appuie ensuite sur l'autre extrémité de "l'olive" et l'ordinateur se referme. << Je n'ai pas beaucoup de preuves de ce que j'avance. L'appareil n'avait pas encore été testé sur la traversés d'êtres vivants, je n'avais pas tout a fait les autorisations nécessaires pour venir. Je peux fournir une autre liste d'évènements, de dates, de choses qui ne se sont pas encore produites, je peux aussi vous fournir mes empruntes. Vous me trouverez sous l'identité de Damian Arrow, mais tout ce que vous lirez sera faux. J'ai eu des cours accélérés pour les couvertures. .>> Je ne sais pas si la démonstration a eu son effet, mais tendant le bras, je forme très nettement de mes ombres une pointes acérée dans le prolongement de ma main, quelques secondes durant, avant de cesser toute utilisation de don. << Et si j'étais venu vous faire du mal ou m'en prendre à notre connaissance commune, vous le sauriez déjà. >>

J'espère que cette précision rassurera la jeune femme sur mes intentions. Je n'ai pas pour habitude d'abattre mes cartes, mais d'une part, je suis incapable de mentir, et d'autre part, on ne la fait pas à Pepper Potts. Si je lui cache quelque chose d'important, elle le saura. Je ne sais pas si malgré ma bonne volonté, je l'ai convaincu ou bien si elle a besoin de temps… Pire encore, je ne suis même pas certain qu'elle me croit. Aussi, j'ajoute :

<< J'ai prit le risque de ne jamais venir au monde et ayant par ma simple présence, déjà modifié le futur, je ne peux plus faire marche arrière… >>




L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...

Revenir en haut Aller en bas
Pepper Potts


I complete Him

Arrivé le : 15/06/2012
Messages : 172
Date de naissance : 18/08/1975
Age derrière l'ordi : 41
Diamant Reçus Diamant Reçus : 3
Coup de Coeur Coup de Coeur : 4
Âge : 35 ans
Sexe : Féminin



I complete Him

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Sam 30 Juin - 21:29

Je sens bien que je vais avoir mal à la tête. Ce n’est pas rien ce que vient me raconter ce type, et s’il dit vrai, alors je sens une nouvelle catastrophe nous arriver dessus à une vitesse intersidérale !
Les failles… LES failleS… On en a vu une et suite à ça, on ne peut pas dire qu’on soit pressé d’en voir d’autres. Si les avengers n’étaient pas intervenus, s’ils n’avaient pas réussi à la refermer, alors dieu sait ce qui serait arrivé. La destruction de la planète, ni plus ni moins… Ils avaient déjà mis New-York à feu et à sang en quelques minutes seulement.
Or, on sait qu’on ne pourra pas y échapper. Des études sont en cours, la réalité est là, il y en aura d’autres. Mais comment les maîtriser sans les connaître ? D’un coup je me dis que ce voyageur temporel est providentiel, ses connaissances du futur pourraient nous aider à avoir les armes pour le combattre ? Oui mais… Mais jouer avec le destin n’est pas forcément bon. Ne risque-t-on pas de faire pire ? Des tonnes de paramètres sont à prendre en compte. Ca me dépasse.
Je regarde le jeune homme avec un air à la fois abasourdi et inquiet. Pire que les pires prévisions… Mon dieu… Ca y est, j’ai mal à la tête. Je me frotte le front avec une grimace et écoute ce qu’il a à me dire en essayant de me concentrer. C’est important.



Avec l’âge ? Vous êtes… Combien d’année en avance ?


Il semblait me connaître. Mais moi je n’avais aucun souvenir de l’avoir déjà croisé, pourtant je suis physionomiste. Notre rencontre aurait donc dû se faire plus tard et s’il était là aujourd’hui, c’est sans doute parce qu’il y avait encore de l’espoir d’arranger les choses.
Je le laisse continuer. Il parle beaucoup, me divulgue beaucoup d’informations que j’essaie de saisir correctement et d’intégrer. Pas simple, il a un temps d’avance sur moi, vivre les choses aide à mieux les appréhender.
Ainsi donc je garde le silence. Poser trop de questions d’un coup n’allait pas aider. Et pourtant, j’en avais des questions, croyez moi ! Bon sang, ça promet, cette histoire semble loin d’être simple.



Qu’est-ce que c’est que ça ?


Il me présente l’appareil comme s’il en faisait la pub, et je le regarde avec une certaine admiration. Le futur. Le futur était là, symbolisé dans ce petit appareil qui tient dans la main. C’est fascinant. Effrayant, mais oui, fascinant également d’avoir accès à ce genre de connaissance. Qui n’a pas rêvé de voir le futur ? Pour voir ce qu’on devient, ce que deviennent les gens qu’on aime, pour assister aux avancées technologiques. J’étais à la pointe en travaillant à Stark industries, mais nous n’en étions pas encore arrivé à ça, et c’était fou de savoir qu’on allait y arriver.
Comme pour vouloir une bonne fois pour toutes enfoncer le clou, l’homme me fait une petite démonstration discrète de son don. Vous permettez ? J’ai besoin de m’asseoir quelques secondes. Je repère un banc public un peu à l’écart et complètement libre et m’y dirige. Une fois assise, je prends encore quelques secondes avant d’enfin ouvrir la bouche.



Notre connaissance commune… C’est Tony ?


Nul doute qu’il était totalement compétent pour travailler sur ce genre de chose. Maintenant, faire en sorte qu’il accélère le travail pour la confection de la machine permettant d’ouvrir et fermer les failles sans lui parler avant de cette histoire, je vois mal comment faire.


A quel point le connaissez-vous ? Il est incroyablement perspicace, quand il a une idée en tête il n’en démord pas, question de principe, et il est totalement inutile d’espérer trouver un moyen de lui mettre la puce à l’oreille sans qu’il se rende compte de quelque chose. Et quand ça sera fait, il va jouer les sales gosses butés bornés et refuser de faire quoique ce soit tant qu’il ne m’aura pas tiré les vers du nez. Je crois que j’ai encore plus de chance d’inventer moi même cette machine que de faire ce que vous semblez me demander de faire !


C’est vrai, j’avais une influence que personne n’avait sur Tony Stark… Mais je ne suis pas une magicienne, et j’ai parfaitement connaissance des limites de cette influence. Comment voulait-il que je fasse ?


Ecoutez… Je le connais à la perfection… Ses atouts et ses failles, rien n’a de secret pour moi. C’est quelqu’un d’avisé, il ne laisse rien au hasard. Parlez-lui de voyage dans le temps et la première chose qu’il prendra en considération, c’est le risque que chaque changement peut engendrer comme catastrophe. Alors très sincèrement… Je pense que la meilleure idée est de lui en parler et d’envisager la chose avec lui. Lui seul peut faire quelque chose, il réfléchira à la façon optimale de réaliser l’opération, mais s’il n’est au courant de rien, ça va plus vous désavantager que le contraire… Faites moi confiance.


Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Dim 1 Juil - 10:10



J'observe les réaction de la jeune femme. J'ai bien conscience que ce que je viens de dire doit être l'équivalent d'un tsunami géant. D'ailleurs, si les rôles avaient été inversés, comment aurais-je réagit ? Je crois bien que je me serai mis à rire tout en prenant par dessus la jambe ce que me dirait "l'illuminé". L'observant, je constate qu'il y a une chose qui ne change pas non plus : la surchauffe. Du moins, c'était ainsi que je nommais ses migraines pour la chambrer. Je sors de ma poche un tube d'aspirine et le lui tend.

<< Je suis en avance de quatre années à quelques mois près. Ce qui fait que techniquement, je suis plus ou moins à 30 années de chez moi. >> Je n'étais déjà, lors de ma conception, pas particulièrement "souhaité", mais à ce jour la question n'était pas même encore un potentiel projet.

Je suis Pepper jusqu'au banc, comprenant parfaitement son besoin de s'assoir pour réfléchir. Ce qui est normal et naturel puisque vécu pour moi, ne l'est pas encore pour elle. J'acquiesce de la tête à sa question sur l'identité de notre connaissance commune. Je comprends néanmoins ses réticence. Tony a toujours été… Tony-esque. Il n'y a pas d'autre mot. Je réfléchis tout en répondant à sa première question, désormais debout devant elle.

<< Au point où pour le faire enrager mon compagnon que vous avez vu tout à l'heure répond au prénom de Tony, mais pas au point d'être suffisamment intime pour anticiper ses réactions… Ma situation était… Compliqué. Vos réactions à tout deux pour être tout à fait honnête, je suis incapable de les prévoir. En revanche, je sais parfaitement, et je suis passé maître, comment m'attirer vos foudres. >> Dis-je en repensant aux prouesses de mon compagnon à quatre patte et des conséquences de ses écarts de conduite sur… Moi. << Il y a quelques bases cependant que je connais et je peux me venter de vous avoir vu clouer le bec à Thor. >> Dis-je avec un sourire amusé avant de retrouver mon sérieux. << Ne vous méprenez pas, je n'ai cependant jamais fait parti d'aucune équipe. J'avais quelques protecteurs particulièrement… Protecteurs. >>

De nouveau, je reste silencieux. Je réfléchis. Si c'est moi que Tony cuisine… Je sens que ça peut déraper. Il est tentant de demander ce qui nous attend. Pepper a toujours été à mes yeux, la sagesse du couple et Tony… L'enfance par moment.

<< Si je lui parle, il risque de me cuisiner. Je suis loin d'avoir votre verve ou ses capacités intellectuelles. Quant au mensonge… Je suis tellement crédible lorsque je ment qu'il vaut mieux que je me taise. Il y a des choses qu'il ne vaut mieux pas savoir et d'autre qu'aucun de vous n'a a apprendre avant de les vivre. Si on prévoyait toutes les guerres d'avance, jamais elles n'auraient lieu et nous n'en tirerions aucune leçon. Les catastrophes suivantes iraient automatiquement de mal en pi. Il risque de vouloir des informations trop… Personnelles. Si on sait d'avance ce qui va arriver, on évite les incidents et on ne devient pas celui qu'on devrait être. >> Oh ça te va bien de dire ça toi ! Hypocrite ! Me suis-je intérieurement lancé. Il est vrai que là c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité. A ceci près : je suis prêt à ne jamais avoir existé pour atteindre mes objectifs et de ce fait à ne jamais devenir moi. << Il y a quelques bases qui ne me sont pas étrangères. >> ai-je ajouté en référence à l'aspirine.

Tout en réfléchissant, je fronce les yeux. Je vais réussir à me donner moi-même mal à la tête. J'entrevois déjà quelques discutions plus ou moins houleuses en perspectives. Je me souviens qu'en plus il peut se montrer suffisamment têtu pour rester bloqué des mois sur une question à laquelle je refuserai de répondre.

<< Mais j'ai une dette. >> Ai-je reprit en reportant mon regard sur mon interlocutrice. << Je ne serai probablement pas aujourd'hui libre de mes choix si Tony et vous n'y aviez pas contribué. Si vous jugez qu'il est indispensable que je lui parle… Mais s'il se laisse disperser par son égo pour savoir des choses qui le concernent de manière intime, au risque de l'exaspérer très rapidement. >>

Je réfléchis. Si je le guide vers les plans sans passer par la jeune femme… Il en reconnaîtra forcément son écriture. Mais il s'interrogera sur l'identité de celui qui les lui a apporté et forcément son attention viendra sur Pepper et elle passera à moulinette. En revanche, si je m'arrange pour apparaître sur les bandes vidéos de manière à n'incarner qu'une silhouette… En passant d'ombres aux reflets… Ou bien si je dépose des articles de journaux non datés mais traitant de certaines catastrophes qui n'ont pas encore eu lieu… Je ne sais pas.

<< Jarvis a déjà une version portable ou pas encore ? >> Ai-je demandé tout en continuant de chercher. << Un jeu de piste exaspérerait Tony. >> Ai-je conclu à voix haute mes pensées. << A quel point aura-t-il l'esprit ouvert si je n'aborde pas la question des plans afin que cela vienne… "De lui" ? >> Ai-je demandé jusqu'à réaliser que Pepper a raison. Malgré toute la bonne volonté que je mets à avoir un caractère de cochon, je ne pourrai jamais rivaliser avec Tony. << Si je ne vous faisais pas confiance Pepper, je ne serai pas là. >> Ai-je ajouté en me rendant à l'évidence : Pepper est dans son monde, ses conseils seront bien plus avisés que les idées d'un "étranger".

Finalement, et pour ne pas donner le tourin à la jeune femme, je m'assois à côté.

<< Il y a une chose plus importante que les autres que vous devez savoir. Si je suis là, aussi c'est bien sûr pour des raisons personnelles et moins louables que celles pour lesquelles j'ai prit contact avec vous, bien sûr que ce n'est pas rose "la-bas", mais quoi qu'il arrive, si je suis là, c'est aussi parce qu'il y a la-bas des choses qui valent la peine. >> Ai-je dit néanmoins pour la "rassurer". Je dois avouer que j'ai tendance à toujours à cherche du positif dans toute chose. Sinon, il y aurait de quoi devenir chèvre, non ?

<< Avant que vous ne le demandiez, les plans sont en sécurités. >> Et dors et déjà dans l'enceinte de Stark Industries puisque c'est dans son sol que je les ai dissimulés Me suis-je dit. << Et je n'ai pas emporté avec moi l'appareil qui m'a permit de venir ici. Je n'ai pas non plus prit avec moi, hormis cet ordinateur, de technologie. Quant au reste… C'est suffisamment hors d'atteinte pour que je n'ai pas à m'en inquiéter. >>

J'observe de nouveau un moment le silence. Je sais que tout secret n'est pas bon à dire. Mais je sais également que la vérité finit toujours par surgir de manière évidente et si mon identité est un jour découverte par les mauvaises personnes… Et cela d'autant plus lorsque son grand père est Ra's… Il ne vaut mieux pas m'être "rattaché". Néanmoins, c'est moins qui vient trouver Pepper. C'est ma démarche, c'est de ma charge de faire preuve d'honnêteté. Après tout, je pourrai aussi bien être un type engagé pour descendre Tony.

<< Mais il vaut mieux que je n'ai aucun accès direct et volontaire à vos locaux quels qu'ils soient. Je n'ai aucune certitude de ne pas avoir été suivit et mes filiations sont… Douteuses et je suis amené à avoir des fréquentations… Qui ne sont pas mieux. C'est aussi la raison de ce lieu publique. >>

Je sais que je donne beaucoup d'informations d'un coup, je sais la difficulté d'assimiler autant d'abstrait. Lorsqu'ils m'ont réapprit "l'autonomie", j'ai reçu un nombre incalculable d'informations à ingérer et traiter au point d'en avoir presque qui me ressortaient par le nez...





L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...

Revenir en haut Aller en bas
Pepper Potts


I complete Him

Arrivé le : 15/06/2012
Messages : 172
Date de naissance : 18/08/1975
Age derrière l'ordi : 41
Diamant Reçus Diamant Reçus : 3
Coup de Coeur Coup de Coeur : 4
Âge : 35 ans
Sexe : Féminin



I complete Him

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Dim 1 Juil - 16:49

Je secoue la main devant moi pour refuser l’aspirine. Permettez moi malgré tout d’être encore un peu méfiante, ce qu’il me raconte est quand même pour le moins étonnant. Ce qui est certain, c’est qu’on ne manipule pas aisément Tony Stark. Même moi... Et puis je me sens mal à l’idée de le faire. Je sais que je vais culpabiliser et que je n’y arriverai pas de toute façon. Ce qui fait la force de notre relation, c’est l’honnêteté. Il sait qu’il peut avoir une confiance aveugle en moi, et cette confiance, je ne l’ai pas gagnée en six mois de temps. Bon OK, lui ne m’a pas toujours tout dit, notamment l’année dernière quand ce qui le maintenait envie était également en train de le tuer. C’est là qu’ils m’avait nomée PDG de Stark Entreprises, et j’ai compris plus tard ce qu’il m’avait dit à ce moment là. “Ca fait un moment que je réfléchis à qui serait parfait pour la relève, et il est évident que la relève, c’est vous”. Il pensait que son temps était compté à ce moment là, et je suis tombée de haut quand je l’ai appris. Mais je sais aussi qu’il ne voulait pas m’inquiéter, je n’ai pas pu lui en vouloir bien longtemps.

Mon regard se reposait sur le jeune homme. Je ne savais même pas comment l’appeler. Damon ? Bref, j’avais besoin d’avoir la confirmation qu’on parlait bien de Tony. Je sais, c’est idiot, mais toute cette histoire me dépasse et j’ai besoin d’entendre les choses. Il fallait que j’envisage quoi faire. Ayant connaissance de ce que Damon venait de me dire, je ne pouvais évidemment pas rester les bras croisés. De toute évidence, l’avenir s’annonçait catastrophique avec ces failles qui allaient se multiplier, et si ça arrive vraiment, ça sera ma faute si je n’ai rien fait pour aider maintenant que je suis au courant.

Mais ne pas mettre Tony au courant, là c’était mission impossible si on voulait arriver à un résultat concret. D’accord je suis loin d’être idiote, d’accord je suis plus raisonnable que lui, plus attentive, mais le génie, c’est lui. Il est Iron Man, il est celui qui a su combattre Obadiah et Ivan, qui est entré dans la faille avec une bombe nucléaire pour sauver le monde... Et sauver le monde, c’est autre chose que diriger une entreprise, vous pouvez me croire ! Ainsi donc, si quelqu’un pouvait faire quelque chose, c’est lui.



Jarvis ? Non, il n’a pas de version portable.


Bon sang, j’ai un sacré train de retard moi ! Enfin pas vraiment, c’est plutôt lui qui est en avance, mais la sensation est plus qu’étrange. Je tente tant bien que mal de lui faire comprendre que son plan tel quel n’a aucune chance de fonctionner au vu de la personnalité de Tony, parce que ce qui est certain, c’est que s’il campe sur ses positions, je sais qu’on n’arrivera à rien.

Damon semble avoir une vision très raisonnable de la situation, et je suis bien d’accord avec lui, nous devons faire en sorte de ne pas trop modifier le futur, nous éloigner le moins possible du chemin tracé. Inutile de parler de tout ce qui n’est pas en lien direct avec notre “affaire”, je le sais, tout comme je sais que Tony sera tenté.

De mon côté, pour l’instant, je m’inquiétais des conséquences de ce voyage dans le temps que Damon avait fait, de ce qu’il avait laissé derrière lui, de ceux qui pouvaient avoir accès à des informations trop compromettantes. De ce que j’ai pu comprendre, il craignait d’avoir été suivi... Est-ce que d’autres pourraient suivre ? A quel point est-ce limité pour l’instant ? Ont-ils profité de l’ouverture créée par Damon pour passer également ou d’autres personnes peuvent-elles ouvrir la faille ? Risquons-nous d’être envahis par ces gens du futur qui voudraient nous empêcher d’arranger les choses ? Tant de questions pour l’instant sans réponse. Je suis certaine que dans quelques temps, je vais me dire que ces questions étaient stupides, mais pour l’instant, désolée si je semble idiote, mais je me les pose. Difficile de tout intégrer d’un coup.



Bien... Je persiste et signe, Tony doit être mis au courant. Quelle que soit la façon dont vous vous entretiendrez avec lui, je pourrai être là, et je le brifferai avant. Il n’y a pas qu’à Thor que je peux clouer le bec !


Ca, il doit le savoir, vu que de toute évidence, il nous connaît tous les deux.


Est-ce que vous travaillez chez Stark Entreprises ? A quel poste ?


Il y avait toutes les chances, en tout cas c’est ce qui est le plus logique. Je voulais juste savoir quelles étaient ses connaissances, s’il était ingénieur, physicien, biologiste, pour me rendre compte dans quelle direction la conversation pourrait partir quand il parlerait avec Tony.


Je pense vraiment qu’il faut lui parler de tout ce qui a un rapport direct qui pourra aider. Vous êtes bien plus au fait de la situation que moi, ça sera bien plus efficace et bien plus clair si ça vient de vous. Sans compter que je pourrais commettre une erreur lourde de conséquences vu que les choses sont bien moins claires pour moi. Mais je peux vous aider en servant d’intermédiaire et en préparant Tony. Il saura que si vous refusez de répondre à une question, il ne doit pas insister. Je serai présente pour le rappeler à l’ordre si nécessaire. Dites moi où, quand, comment, et je m’en occupe.


Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Mar 3 Juil - 13:12


Un sourire étire mes lèvres lorsque Pepper affirme que Thor n'est ni le dernier, ni le premier de ceux à avoir été mis en déroute par la verve de la jeune femme. Pour être tout à fait honnête, dire que Pepper ne m'a jamais cloué le bec à titre personnel, ce serait totalement faux.

<< Oh ça je ne le sais que très bien. Si je disais que je n'en ai jamais fait les frais, je vous mentirai. >>

Il est vrai que la logique voudrait que je me sois trouvé un emploi sous un nom d'emprunt chez Stark Industries, mais lorsque l'on connait mes origines mais surtout, mon "autre" raison de me trouver ici… Il n'y a aucune surprise à me trouver chez Wayne Entreprise… En revanche, la jeune femme n'ayant aucune connaissance de mes origines, je suis certain de soulever davantage de questions. Aussi, je préfère distiller aussitôt la raison, sous couvert d'absence totale de détails, plutôt que de risquer de perdre la confiance que j'aspire à partager :

<< Je n'ai pas été formé pour penser. Je ne veux pas dire pas là que se suis simplement des poings, mais hormis la mécanique de base… Je n'ai aucune compétence intellectuelle particulière... C'est compliqué. >> A-je soupiré. Je ne me vois pas évoquer les circonstances de notre "rencontre" et encore moins évoquer le fait que Pepper est sans nul doute celle qui m'a fait redécouvrir le sens du mot "initiative". J'élude donc et poursuis : << Comme je l'ai dit je suis aussi venu pour des raisons plus personnelles et moins louables. En plus l'exposition a une menace potentielle est envisageable, alors que là ou je suis, ça ne posera aucun problème. >> Puisque certain savent s'attirer les foudres de Ra's tout seuls comme des grands. << Je suis stagiaire chez Wayne Entreprise. >> On ne s'occupe jamais des stagiaires et on ne leur demande pas de penser mais d'exécuter. Du moins pas au milieu des vipères qui m'entourent. C'est parfait comme ça. Je ne connais personne et personne ne me connais. Je suis juste le "stagiaire". Demain je ne viens plus, on pensera que j'ai abandonné simplement mon stage. Malgré tout, par pur égoïsme je fais du zèle dans ce nid de guêpe simplement pour "le" rencontrer…

<< Un jour je vous dirai mon nom, mais pas avant que vous ne m'ayez jaugé moi et non ma filiation. >> Ai-je ajouté << Et puis je ne suis même pas conçu, ce serait étrange de parler de quelqu'un qui n'existe pas, non ? >> L'humour. Je ne sais pas si j'en fais pour détendre l'atmosphère ou pour me détendre moi.

J'écoute les sages paroles de Pepper tout en réfléchissant. Elle a entièrement raison. Néanmoins je me doute que Tony se montrera particulièrement suspicieux… Surtout s'il considère que "je tourne autour " de Pepper.

<< Avant ça… >> Je sors de ma poche une lamelle de verre relativement longue et y applique mes empruntes avant de la lui tendre. << Il va peut-être vouloir vérifier. En cherchant bien vous verrez que toutes les informations n'ont réellement que six mois puisqu'ajoutés seulement à cette période et qu'avant, rien n'avait été enregistré. >> J'en viens ensuite à la manière la plus simple de me contacter. Il me semble que je dois montrer pattes-blaches. Alors la réponse s'impose d'elle-même :

<< Pour me contacter c'est très simple…>> dis-je en sortant une carte unie, blanche, avec simplement un numéro dessus. << Je suis toujours joignable. A n'importe quelle heure et je m'adapte. Vous serez tout deux plus en confiance si vous maîtrisez l'endroit et l'heure. Vous choisirez vous-même, tant que ce n'est pas un lieu clos, que l'entrée n'est pas la seule sortie, ça m'ira. >> Je ne supporte plus l'enfermement complet depuis longtemps. Il me faut des fenêtres, une porte, et si possible, de l'air. Je déteste que l'entrée soit aussi la sortie… Bien sûr partir d'un endroit n'a jamais été un problème tant qu'il y avait des ombres ou un reflet, mais j'ai apprit à minimiser certaines manipulations. Qui plus est si nous devons être trois, je ne peux pas compter sur mes dons pour nous déplacer sur une longue distance… Alors pour tout le monde, il en sera mieux ainsi.

Je me remets sur mes jambes et m'écarte légèrement de la jeune femme, presque par habitude. Je sors une cigarette de ma poche et l'allume. Ainsi, ma fumée ne l'incommode pas.

<< Vous êtes sûre de ne pas vouloir de Hot-dogs ? >> l'ai-je alors taquiné. << Je vous l'offre. Le stand avec. Je suis certain que jamais personne ne vous avais encore proposé un tour en "machine à hot-dog" ! >>




L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...

Revenir en haut Aller en bas
Pepper Potts


I complete Him

Arrivé le : 15/06/2012
Messages : 172
Date de naissance : 18/08/1975
Age derrière l'ordi : 41
Diamant Reçus Diamant Reçus : 3
Coup de Coeur Coup de Coeur : 4
Âge : 35 ans
Sexe : Féminin



I complete Him

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Mar 3 Juil - 20:16

Ce n’est pas la première fois que le jeune homme affirme que dans son monde, nous nous connaissons très bien. A quel point, dans quelles circonstances nous nous connaissions, ça par contre ça restait malgré tout un mystère. Honnêtement, je pensais qu’il bossait chez Stark Entreprises. Ca aurait expliqué cet ordinateur, ses rapports avec Tony et moi, son implication dans cette affaire.

Or, ce n’était pas le cas. Stagiaire chez Wayne ? Nous n’avions aucun contact avec cette entreprise. Du moins pour l’instant. Tout cela était décidément un véritable jeu d’ombres pour moi, peu de lumières m’éclairaient pour l’instant, et je pense très sincèrement qu’il va falloir un certain temps pour que j’ai une bonne vue des tenants et des aboutissants de toute cette histoire.

Ce qui était certain, c’est que je ne me sentais absolument pas prête à jouer les agents doubles. Si vous voulez être une personne efficace dans ce que vous entreprenez, vous devez connaître vos limites et ne pas foncer tête baissée juste parce que quelqu’un pense qu’elles sont plus loin que la réalité. Ce sujet est bien trop important pour risquer quoique ce soit, autant je me sais la mieux placée pour introduire l’affaire auprès de Tony, autant je sais ne pas avoir les compétences nécessaires pour parler physique ou toute autre science.

Heureusement Damon – j’avais décidé de l’appeler ainsi en attendant de connaitre son vrai nom – se montra compréhensif et comprit vite que je n’avais pas tort dans ce que je disais. Remarquez s’il me connait aussi bien qu’il le prétend, il doit déjà le savoir non ? Oui, je sais, je m’égare, pardon. Mais en tout cas, ça nous facilitait la tâche. Je n’aurais pas aimé devoir me battre contre une tête de mule, je le fais déjà assez quotidiennement avec Tony ! Un casse pieds suffit amplement dans ma vie.



S’il n’y avait que ça d’étrange, ça m’arrangerait....


J’avais tendance à nager dedans, surtout en ce moment. Bref. Il fallait organiser cette rencontre à trois, et ne pas tarder étant donné l’urgence de la situation. J’allais devoir avoir une longue conversation avec Tony ce soir, mon mal de tête n’est pas prêt de s’effacer, je le sens bien !

Je prends les empreintes qu’il me tend. Décidément, il pense à tout... Pas mal pour un simple stagiaire. Il doit y avoir quelque chose en dessous de tout ça, ce n’est pas possible autrement. J’aimerais bien savoir quoi, et je sens que ça va aussi être le cas de Tony. Sauf que contrairement à moi, il n’est pas patient et qu’il ne met jamais de gants.

Les empreintes et la carte qu’il vient de me donner sont placées à l’abri dans mon sac. Autant ne plus poser de questions, je crois qu’il m’a dit tout ce qu’il voulait que je sache. J’en apprendrai plus à notre prochaine rencontre, autant y aller en douceur.



Parfait. Dans ce cas, vous aurez vite de mes nouvelles, autant ne pas faire trainer cette affaire, ce n’est dans l’intérêt de personne.


Non, je ne suis pas impatiente, je suis simplement efficace. Ne jamais remettre à demain ce qu’on peut faire le jour même est une de mes devises préférées. Une déformation professionnelle sans doute, quand on bosse avec Tony Stark, on a intérêt à ne pas être à deux de tension. Un léger sourire se forme sur mon visage alors que l’homme au vison m’offre une nouvelle plaisanterie de son cru.


Non, c’est vrai... Mais j’ai déjà fait un tour en Iron Man volant, ce qui vous retourne l’estomac encore plus que vos saucisses !


Je tourne alors les talons et commence à m’éloigner du jeune homme, levant la main pour lui dire au revoir.


Vous ne faites pas le poids !


Revenir en haut Aller en bas
Damian Wayne Al Ghul


Broken Mirror

Arrivé le : 27/05/2012
Messages : 920
Date de naissance : 08/03/1984
Age derrière l'ordi : 32
Diamant Reçus Diamant Reçus : 2
Coup de Coeur Coup de Coeur : 7
Pseudo : Damian Arrow (son identité au quotidien)
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Pouvoirs : Contrôle des ombres/Traversée des reflets



Broken Mirror

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Mar 10 Juil - 14:51


Un sourire étire mes lèvres lorsque la jeune femme fait remarque qu'à ses yeux, l'étrangeté de mes dires était entière. Intérieurement néanmoins, je ne peux m'empêcher de me demander quelle sera la réaction de Tony à l'écoute du récit de Pepper. Deux possibilités, soit, il acceptait les choses en "bougonnant", soit il refusait tout en bloc auquel cas il me faudrait un plan de repli. Chose que je n'ai bien sûr pas. Je ne possède pas même de carotte à agiter ou de bâton. Sauf peut-être… Mon ordinateur. Si je lui montre il ne résistera pas à l'envie de regarder à l'intérieur. De moins c'est ce que j'espère mais pour l'heure, je mise tout sur les talents de persuasion de Pepper. Je sais combien elle sait se faire entendre lorsque la situation l'exige.

Six mois… C'est le temps qu'il s'est déjà écoulé depuis mon arrivée. Le temps qu'il m'a fallut pour "m'intégrer" à ce monde. J'acquiesce sans mot dire. Six mois c'est déjà trop pour quelqu'un dont la patience n'est pas la première vertus : moi.

Je dois avouer que d'une certaine manière, le fait que Pepper prenne les choses en main a quelque chose de "réconfortant" ou du moins, de rassurant. Comme je l'ai dit, je ne suis pas fait pour trop penser. Lorsque j'agite trop mes neurones, mes idées s'affolent et je plonge immanquablement dans des souvenirs qui n'amènent rien de constructifs. Et puis qui d'autre que la Pepper de ce monde pour maîtriser les aspects d'une époque que je n'ai finalement pas connu ?

Un rire m'échappe en l'entendant évoquer les montagnes Russes version Iron Man. S'il y a bien une chose dont je ne doute pas, c'est bien des frasques que Tony dans son armure. Déjà parce que c'est dans son tempérament, mais en plus parce qu'il faut être honnête, c'est un chose qui tenterait n'importe quel saint même simplement pour plaisanter cinq petites minutes.

<< Je ne fais pas le poids avec ma super saucisse-mobile ? Je suis vexé. Ah, les femmes et l'uniforme. >> L'ai-je taquiné sans arrière pensée. Tout en la regardant s'éloigner. << Je note qu'il me faut m'en trouver un impérativement. >>

Je réponds au signe de sa main par un autre pour partir à mon tour, mais à bord de ma saucisse-mobile. Une chose est certaine, on ne m'y prendra plus à ce genre de "déguisement". Me fondre dans le décors, certes, mais plus au prix de cette odeur que je vais avoir sur le dos et dans les cheveux pendant des jours et encore moins dans un domaine qui tende à mener à l'amputation des bouts de doigts.

Une dernière fois je regarde par dessus mon épaule jusqu'à ce que la jeune femme disparaisse totalement de mon champs de vision. Désormais, je mise tout sur Pepper… Je sais qu'elle y arrivera, même si un léger doute subsiste. Quant à la rencontre qui se profile… Je sens que je n'ai pas de temps à perdre pour la préparer : le plus dur est à venir et ne sera pas forcément d'être crédible, mais de ne pas trop en dire...




L'urgent est déjà fait,
L'impossible est en cours...
Pour les miracles, prévoir un délais...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jeu de piste [Terminé]   Aujourd'hui à 9:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Jeu de piste [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Forum : Piste d'Envol ou simple Quête
» Signe de piste
» Sur la piste du Marsupilami
» Réaliser une piste d'atterrissage
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
Compteur de Mots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alternative New York Adventures ::  :: 
•••
•••
Premiers Pas
 :: Exemples de RPs
-